Newsletter

La ruine de sa demeure - Fondation Henri Cartier-Bresson

Photographie - Publisher Xavier Barral / Fondation Henri Cartier-Bresson - Ouvrage relié - 215 pages - Text in Français - Published in 2022

Lauréat du Prix HCB 2019, Mathieu Pernot présente à la Fondation HCB La ruine de sa demeure, une itinérance photographique morcelée entre le Liban, la Syrie et l’Irak.

42,65 €

Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France

Customer ratings and reviews

Nobody has posted a review yet
in this language
Model 9782365113229
Artist Photographie
Author Mathieu Pernot, Hala Kodmani
Publisher Xavier Barral / Fondation Henri Cartier-Bresson
Format Ouvrage relié
Number of pages 215
Language Français
Dimensions 245 x 300
Published 2022
Museum Fondation Henri Cartier-Bresson, Paris

Catalogue de l'exposition La ruine de sa demeure, présentée à la Fondation Henri Cartier-Bresson, Paris (8 mars - 19 juin 2022).

L’album de voyage de son grand-père, réalisé en 1926, en est le point de départ et vient dessiner l’itinéraire suivi de Beyrouth à Mossoul, entre les ruines des civilisations millénaires du Moyen-Orient et celles des tragédies de l’histoire récente. Dans une sensibilité proche du documentaire, Mathieu Pernot dévoile une œuvre dialectique qui interroge la juxtaposition des récits de la grande histoire et ceux de son histoire familiale.

En 2019, Mathieu Pernot part sur les traces de son aïeul, suivant le même chemin, presque cent ans plus tard. L'aventure commence donc à Beyrouth, au Liban, à la recherche de l'appartement dans lequel a séjourné son grand-père. La ville est maintenant détruite par la récente explosion du port, mais l'appartement est bel et bien toujours là.

Pernot va traverser le Liban, l'Irak et la Syrie, passant par Tripoli, Baalbek, Homs ou encore Mossoul pour photographier ce que sont devenus ces régions qui fascinaient tant. Ce livre est la trace de cette ruine moderne dans laquelle sont désormais plongés les habitants. Les villes, si magnifiques sur l'album familiale, sont maintenant détruites par les conflits ou les catastrophes. Pernot suit les vestiges de ce qu'était cette région, avec son ancienne voie de chemin de fer qui la traversait, et ses monuments démolit.

Le livre se termine avec des photographies de famille trouvées dans les ruines de Mossoul, qui constituent l'album moderne, en regard de celui du grand-père, comme une mémoire du présent.

Texte d’Hala Kodmani, journaliste spécialiste du Moyen-Orient, et entretien entre Mathieu Pernot et Étienne Hatt, journaliste à Artpress.

Reviews

Be the first to write your review !

Recently viewed items