Newsletter

Victor Brauner

Victor Brauner - Publisher Centre Georges Pompidou - Ouvrage broché - 144 pages - Text in Français - Published in 1999

Né en Roumanie, Victor Brauner (1903-1966) participe à l’effervescence artistique de Bucarest dans les années 1920, avant d’intégrer le mouvement surréaliste à Paris en 1933 et jusqu’en 1948, date de son exclusion du groupe.

3 items in stock

14,22 €

-50%

28,44 €

Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France

Customer ratings and reviews

Nobody has posted a review yet
in this language
Model 9782858508648
Artist Victor Brauner
Author Collectif
Publisher Centre Georges Pompidou
Format Ouvrage broché
Number of pages 144
Language Français
Dimensions 300 x 235
Published 1999
Weight 0.8

Il est un familier des avant-gardes (expressionnisme, constructivisme et dada), dont la radicalité correspond à son caractère indépendant, jusqu’au glissement progressif vers une peinture surréaliste lors de ses séjours à Paris entre 1925 et 1938, date de son installation définitive. Dès son adhésion au surréalisme en 1933, il participe alors aux manifestations du groupe autour d’André Breton. 

La perte de son œil en 1938 fait de son Autoportrait, peint sept ans auparavant, une œuvre prémonitoire : illustration des théories surréalistes, sa peinture revêt alors un caractère magique. La guerre va le contraindre, de par son statut de juif, sa situation irrégulière et son opposition à toute forme d’oppression fascistes et totalitaires, à entrer dans la clandestinité dans le sud de la France, ne pouvant émigrer aux États-Unis. Brauner invoque alors les doctrines les plus secrètes (tarot, alchimie, spiritisme, kabbale) pour se protéger de la France occupée en se réfugiant dans ce monde de rêve où la réalité n’a pas cours donnant à ses œuvres une dimension mystérieuse. Paradoxalement, cette période de frayeur et de dénuement matériel est d’une grande richesse d’invention techniques (l’usage de la cire et de matériaux de récupération) et de formes. 

L’après-guerre est marquée par une traversée de styles due à sa liberté recouvrée, sans atténuer les angoisses et les tourments des évènements qui l’entourent. D’autres influences se font sentir de la psychanalyse à la pensée sauvage à travers des cycles, comme les Victor de la série Onomatomanie, les Rétractés, puis Mythologies et Fêtes des mères. Il crée un langage nouveau pour donner à voir non pas le réel, mais les ressorts invisibles du monde.

Le catalogue présente une bonne partie des cent cinquante œuvres de la collection Victor Brauner au Centre Pompidou, constituée notamment des dons et legs de Jacqueline Victor Brauner ; des enluminés, des croquis et des dessins ; de nombreux documents d’archives – tous ceux qui étaient présents dans l’atelier de l’artiste à sa mort.

Textes de Laure de BUZON-VALLET, Vérena KUMI, Doïna LEMNY, Didier OTTINGER et Didier SEMIN.

Reviews

Be the first to write your review !

Recently viewed items