Lettre d'information

Catalogue d'exposition

Expositions en cours

Catalogue d'exposition La Cité interdite au Louvre Agrandir l'image

Catalogue d'exposition La Cité interdite au Louvre

Les trésors de la Cité interdite font l’objet d’une grande exposition au Louvre qui présente une sélection de cent trente oeuvres dans trois espaces distincts du musée.

Expédié sous 3 à 6 jours

42,65 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)


Editeur(s) - Somogy
Format - Ouvrage broché
Nb. de pages - 320
Langue - Français
Référence LIV_9782757204757
Editeur(s) Somogy
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 320
Langue Français
Dimensions 300 x 240
Technique(s) 250 illustrations
Date parution 29/09/2011
Poids 2.092

Catalogue de l'exposition "La Cité interdite au Louvre. Empereurs de Chine et rois de France" présenté au musée du Louvre, Paris (29 septembre 2011 - 9 janvier 2012).

L’exposition retrace l’évolution de la Cité interdite selon un parcours chronologique construit autour des grands empereurs qui ont dirigé la Chine du milieu du XIIIe siècle au milieu du XIXe siècle.

Les cent trente oeuvres majeures prêtées par la Chine – peintures, vases, coupes, laques, costumes d’apparat, tenues militaires ou calligraphies – sont mises en perspective avec les figures emblématiques de l’histoire impériale chinoise.

La Cité interdite de Pékin a depuis toujours exercé une fascination sur l'Occident. Réservée aux familles impériales ainsi qu'à leur entourage, la fameuse cité était interdite d'accès au peuple chinois qui n'avait le droit ni de s'en approcher ni même de la regarder. Pour construire ce qui sera le plus vaste complexe architectural de Chine s'étendant sur 72 ha, quatorze années et plus d'un million d'ouvriers furent nécessaires. Pendant cinq siècles, soit entre 1420 et 1924, 24 empereurs s'y sont succédé, accumulant des trésors incommensurables, jalousement conservés et transmis d'une génération à la suivante.

Une série importante de ces trésors, désormais nationaux, et jamais encore sortis de Chine, est présentée à cette occasion. Pièces exceptionnelles des XIIe, XIIIe et XIVe siècles figureront aux côtés d'oeuvres occidentales non moins remarquables (comme la plus ancienne cartographie de Pékin connue en Occident), un rapprochement qui aura pour effet d'attester du rayonnement de Pékin et de la Chine jusqu'en Occident dès les premières heures.

> Détails de l'exposition sur ArtActu.com