Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Futur antérieur. L'avant-garde et le livre yiddish 1914-1939 - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

Futur antérieur. L'avant-garde et le livre yiddish 1914-1939

Paris, musée d'art et d'histoire du Judaïsme (du 11 février au 17 mai 2009)

Publié le jeudi 19 mars 2009



À travers 210 oeuvres de Lissitzky, Chagall, Tchaïkov, Ryback et d'artistes remarquables mais moins connus comme Sarah Shor ou Mark Epstein, l'exposition témoigne de la naissance, en Russie et en Pologne, d'une avant-garde artistique juive dans le contexte de la révolution russe, de l'émergence des idées d'autonomie culturelle et de la renaissance de la langue yiddish. Le livre illustré sera le fil conducteur.


Issachar Ryback (1897-1935)Illustration pour un volume non publié de Mayselekh far kleyninke kinderlekh [Contes pour enfants], vers 1922 © Collection Yaron Lavitz, Tel-Aviv
Issachar Ryback (1897-1935)
Une période très brève, mais intense et fondatrice, au cours de laquelle de jeunes artistes juifs - toute une génération - se lancèrent avec ardeur dans une entreprise où soufflait l'esprit de la révolution : élaborer une expression artistique spécifiquement juive, qui puisse concilier la tradition à laquelle ils retournaient avec la modernité dans laquelle ils s'engageaient.

Des expéditions ethnographiques sillonnaient alors les bourgades juives d'Ukraine et effectuaient des collectes d'objets, des relevés de peintures de synagogues et de pierres tombales, qui révélèrent aux artistes la richesse insoupçonnée de leur patrimoine. De cette révélation naît une avant-garde artistique intimement liée à une littérature et un théâtre yiddish en plein essor.

El Lissitzky (1890-1941)L'exposition Futur antérieur retrace l'histoire de cette "contre-émancipation", une histoire qui s'incarne essentiellement dans le livre yiddish illustré. Elle retrace les cheminements artistiques des principaux acteurs de cette renaissance, et annonce les trajectoires individuelles qui se dessinèrent à partir de cette prise de conscience ; pour certains, le suprématisme ou le constructivisme, pour d'autres le réalisme socialiste.

Tout en mettant en lumière une page encore mal connue de l'histoire de l'art, Futur antérieur donne à voir l'éblouissante fulgurance d'une culture yiddish avant son tragique anéantissement.

L'exposition est conçue à partir d'une collection de livres imprimés et d'esquisses originales que le musée a acquise en 2000. Elle est complétée par le fonds Boris Aronson du musée d'Israël et bénéficie d'un prêt exceptionnel du Musée ethnographique de Saint-Pétersbourg, qui conserve une partie de la collecte ethnographique du dramaturge An-sky, auteur du Dybbouk et instigateur de cette redécouverte de l'art populaire juif.

Commissariat d'exposition : Nathalie Hazan-Brunet et Hillel Kazovsky avec Dorota Sniezek.

Informations pratiques

 Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Hôtel de Saint-Aignan, 71, rue du Temple - Paris 3e

 Accès Métro : Rambuteau, Hôtel de Ville. RER : Châtelet au Les Halles. Bus : 29, 38, 47, 75. Parking : Beaubourg, Hôtel de Ville

 Horaires : Ouvert du lundi au vendredi de 11 h à 18 h et le dimanche de 10 h à 18 h. Nocturne le mercredi jusqu'à 21 h.

 Exposition : Plein tarif : 7 € / tarif réduit : 4,50 €. Exposition + musée : Plein tarif : 9,50 € / tarif réduit : 6,50 €

 Catalogue d'exposition : Futur antérieur, coédition MAHJ/Flammarion.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris

Vos annonces
Mots clés