Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Exposition Odilon Redon au Grand Palais - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

Exposition Odilon Redon au Grand Palais

Une exposition présentée au Grand Palais, Galeries nationales, Paris (23 mars - 20 juin 2011)

Publié le mercredi 23 mars 2011



Peintre de l'imaginaire et du subconscient, contemporain des impressionnistes, Odilon Redon (Bordeaux 1840 au Paris 1916) demeure un artiste à part.


Odilon Redon (1840-1916)Profil sur méandres rouges, pastel, vers 1900. Musée d'Orsay, Paris © service presse Rmn-Grand Palais / Hervé Lewandowski
Odilon Redon (1840-1916)
Il fut l'un des principaux acteurs de l'art au tournant des XIXe et XXe siècles et a joué un rôle essentiel dans la naissance du symbolisme, notamment par ses fusains et ses lithographies (les célèbres Noirs) avant d'être admiré pour ses pastels et ses tableaux par les jeunes peintres de la couleur, Nabis et Fauves. Il sera ensuite considéré comme l'un des précurseurs du surréalisme.

L'exposition des Galeries nationales offre une véritable redécouverte de cet artiste. Première rétrospective organisée à Paris depuis 1956, elle repose sur l'étude de nombreux documents inédits qui permettent d'éclairer l'oeuvre de Redon d'une lumière nouvelle.

Quelque 180 peintures, pastels, fusains et dessins, dont plusieurs inédits, ainsi qu'un ensemble très important de l'oeuvre gravé et lithographié (environ 100 estampes) prêté par la BnF, offrent un parcours chronologique à travers l'évolution stylistique et thématique de Redon, depuis l'époque angoissée des Noirs jusqu'à la profusion colorée de ses dernières oeuvres, selon une progression de l'ombre vers la lumière.

Odilon Redon (1840-1916)Buste d'homme aux yeux clos, entouré de fleurs. Aquarelle et mine de plomb, vers 1905-1914 © service presse Rmn-Grand Palais / Michelle Bellot
Odilon Redon (1840-1916)
La dernière salle de l'exposition présente deux sections : Les arts décoratifs avec la
reconstitution dans le respect des proportions d'origine de la salle à manger du château
de Domecy et les dernières oeuvres de l'artiste.

Le parcours de l'exposition distingue trois périodes dans l'évolution stylistique de l'artiste :

> Des débuts à 1890 : de la jeunesse de Redon et de son apprentissage de l'eau-forte auprès du mystérieux Rodolphe Bresdin (1822-1885) à Bordeaux, jusqu'à l'éclosion du monde des Noirs (fusains, lithographies) qui lui vaudront une notoriété dans le symbolisme naissant, notamment auprès du monde littéraire. Darwin et le mystère des origines du monde, mais aussi les somptuosités macabres d'Edgar Poe ou de Goya, sont alors les références de l'artiste, dont les lithographies doivent leur extraordinaire beauté à une technique accomplie et à des noirs veloutés qui dit-on resteront inégalés.

> De 1890 à la fin du siècle : à partir de cette date, l'univers onirique des « noirs » sera progressivement investi par la peinture et le pastel. Jusqu'en 1900 environ, Redon mènera parallèlement une veine colorée et une veine noire. Il s'adonne avec une originalité absolue au pastel, dont il demeurera avec Degas l'un des plus grands maîtres. Il devient l'un des protagonistes du symbolisme, fréquente Mallarmé et Gauguin.

> Redon au XXe siècle : après 1899, Redon abandonne la lithographie et le fusain. La couleur prend alors toute son intensité dans son oeuvre. Lles thèmes de la mythologie gréco-latine, ainsi que les fleurs apparaissent : ses bouquets, à la fois intimistes et d'une étrange exubérance, connaîtront un immense succès. Le domaine du décor lui apporte la conquête des grands formats. L'artiste décrira lui-même la dernière période de sa vie comme celle d'un équilibre et d'un bonheur particuliers, tardivement conquis. Bonnard, Vuillard, Matisse et les Fauves lui rendent hommage, tandis qu'il amorce à la fin de sa vie une collaboration avec la Manufacture des Gobelins, pour laquelle il réalise des cartons.

Odilon Redon (1840-1916)A Edgar Poe / planche I : L'oeil, comme un ballon bizarre se dirige vers l'infini, 1882. Paris, Bibliothèque nationale de France © Bnf
Odilon Redon (1840-1916)
Informations pratiques :

 Galeries nationales du Grand-Palais : 3, avenue du Général Eisenhower, entrée Champs-Elysées - Paris 8e

 Accès métro : Lignes 1, 9, 13 / Franklin- Roosevelt ou Champs Élysées-Clemenceau.

 Horaires : Ouvert au public tous les jours de 10h à 20h, nocturne le mercredi et le vendredi jusqu'à 22h00. Fermé le mardi et le 1er mai.

 Tarif : 11€, tarif réduit : 8€

 Catalogue de l'exposition "Odilon Redon" au Grand Palais, éditions RMN.

Commissaire d'exposition : Rodolphe Rapetti, conservateur général du Patrimoine, chercheur associé à l'Institut national d'histoire de l'art. Marie-Pierre Salé, conservateur en chef au Musée d'Orsay. Valérie Sueur-Hermel, conservateur au département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France, chargée des collections du XIXe siècle.

Scénographie : Hubert Le Gall


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris