Exposition Félix Fénéon - Les arts lointains

Une exposition présentée au Musée du quai Branly - Jacques Chirac, Paris (28 mai - 29 septembre 2019)

Publié le mardi 11 juin 2019



Félix Fénéon (1861-1944), une figure centrale du monde intellectuel et artistique au tournant du 20e siècle, était critique d’art, éditeur, directeur de galerie, collectionneur de peintures et d’arts « lointains ».


Le musée du quai Branly, les musées d’Orsay et de l’Orangerie, The Museum of Modern Art, New York rendent pour la première fois hommage à la personnalité hors du commun de Félix Fénéon.

La première partie de l'exposition présente, au  musée du quai Branly, sa collection d'œuvres africaines et océaniennes, dominée par la statuaire et les masques africains, qui aux côtés des plus grands artistes européens, forme un ensemble d’exception.

L'ensemble retrace l’histoire de cette collection et son rôle décisif dans l’évolution du regard porté sur les arts extra-européens.

Auteur d’une enquête sur les « arts lointains », publiée en 1920, Félix Fénéon œuvre pour la reconnaissance des arts non-occidentaux en questionnant le statut de ces sculptures et objets. « Seront-ils admis au Louvre ? » s’interroge-t-il alors dans un article perçu aujourd’hui comme l’un des textes fondateurs du musée du quai Branly.

Le second chapitre de l'exposition sera présenté au musée de l’Orangerie, à l’automne prochain, et évoquera les convictions anarchistes de Félix Fénéon et son action en faveur des artistes. Promoteur du Néo-impressionnisme, Fénéon a défendu un art nouveau à travers les oeuvres de ses amis pointillistes, Seurat et Signac en particulier.

Informations pratiques :
• Catalogue d'exposition Félix Fénéon. Critique, collectionneur, anarchiste, coédition RMN / musée du quai Branly – Jacques Chirac
• Musée du quai Branly - Jacques Chirac : 37, quai Branly 75007, Paris
• Ouvert les mardi, mercredi et dimanche de 11h à 19h, les Jeudi, vendredi, samedi de 11h à 21h, fermé les lundi et le 1er mai.
• Tarif : 10 €, TR 7 €

Commissariat d'exposition : Isabelle Cahn, conservateur général des peintures, musée d’Orsay. Philippe Peltier, ancien responsable de l’Unité patrimoniale Océanie – Insulinde au musée du quai Branly – Jacques Chirac


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris