Exposition Chagall et l'avant-garde russe

Une exposition présentée au musée de Grenoble (5 mars - 13 mai 2011)

Publié le mardi 15 mars 2011



Plus de 150 oeuvres permettent de retracer une période féconde de l'histoire de l'art du XXe siècle, l'avant-garde russe, avec comme fil conducteur l'univers fascinant d'un grand poète de la peinture moderne : Marc Chagall.


Marc Chagall (1887-1985)Le marchand aux bestiaux (c) Centre Georges-Pompidou, Musée National d'Art Moderne
Marc Chagall (1887-1985)
Cette exposition répond au voeu de Marc Chagall qui déclarait en 1973 à l'historien Alexandre Kamenski qu'il souhaitait que son oeuvre soit présentée au côté de celle de l'avant-garde de son pays.

Plus de 150 oeuvres (peintures et sculptures mais aussi dessins, gravures, photographies, affiches, décors de théâtre, reliefs et constructions) permettent de retracer l'avant-garde russe, avec comme fil conducteur l'univers de Marc Chagall.

La présentation de l'oeuvre de Chagall permet d'aborder, suivant différents thèmes, les étapes successives des avant-gardes du début du XXe siècle en Russie : du néo-primitivisme au constructivisme, en passant par les collaborations avec le monde du spectacle.

Au delà même de la période russe de Chagall, il s'agit d'une présentation monographique vue au travers de ses liens avec sa Russie natale, son univers, sa famille et son imaginaire.

L'exposition organisée en cinq sections analyse les parallèles et les divergences de Chagall vis-à-vis de l'avant-garde russe. Une place particulière est également réservée à Kandinsky, figure incontournable de l'art russe de cette période.

Natalia Gontcharova (1881-1939)Les porteuses (c) Centre Georges-Pompidou, Musée National d'Art Moderne
Natalia Gontcharova (1881-1939)
Le chapitre « Néo-primitivisme » illustre le retour des artistes russes, notamment Chagall, Gontcharova et Larionov vers les expressions populaires.

« Formes et Lumière » met en valeur la scène cubiste que Chagall découvre à Paris à partir de 1911. A la même époque, l'avant-garde russe invente le cubo-futurisme.

« Retour en Russie » dévoile l'engagement du peintre suite à la Révolution russe et sa rencontre avec Pougny et Malevitch à l'école d'art populaire de Vitebsk en 1919. Quittant définitivement son pays natal en 1922, il s'éloigne de l'avant-garde et il suit dès lors « Son cheminement personnelle » éclairé par une sélection d'oeuvres majeures des années 1940-1950.

L'exposition s'achève avec les projets de décors et de costumes conçus pour La Flûte enchantée en 1966-1967, encore jamais montré dans son intégralité.

L'exposition Chagall et l'avant-garde russe, présentée au musée de Grenoble, s'inscrit dans le cadre des projets hors-les-murs que réalise le Centre Georges-Pompidou, Musée National d'Art Moderne depuis plusieurs années dans les grands musées en région.

Informations pratiques

 Exposition Chagall et l'avant-garde russe (5 mars - 13 mai 2011)

 Musée de Grenoble, 5 place de Lavalette au 38000 Grenoble.

 Horaires : Ouvert tous les jours de 10h à 18h30, sauf le mardi.

 Plein tarif : 8 €. Gratuit tous les jours pour les moins de 26 ans et les demandeurs d'emploi, et pour tous, le premier dimanche de chaque mois.

 Catalogue de l'exposition Chagall et l'avant-garde russe, éditions Centre Pompidou


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions