Revue Médium N°51 : A la française - Avril Juin 2017

Médiologie - Editions Editions Babylone - Broché - 212 pages - Textes en Français

Revue trimestrielle dirigée par Régis Debray. Sous la direction de Hélène Maurel-Indart et Paul Soriano.

Produit indisponible

14,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Ajouter à mes favoris

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis

Noter / écrire un commentaire
Référence LIV_1600000640009
Artiste-Genre Médiologie
Auteur(s) Sous la direction de Régis Debray
Editeur(s) Editions Babylone
Format Broché
Nb. de pages 212
Langue Français
Dimensions 190 x 170
Date parution avril-juin 2017

Plutôt que de se lancer dans une périlleuse et sans doute vaine définition d'une "identité", ce numéro de Médium s'interroge, médiologiquement, sur les images qui représentent le Français.

Loin d'éviter, comme il est de bon usage, les clichés, stéréotypes et autres lieux communs, nous les avons au contraire ici moissonnés. Jusqu'à la caricature s'il le faut, sans même éviter l'excès de complaisance ou de dénigrement...

« Cessons d'opposer à l'un le multiple. C'est parce que le Français est pluriel qu'il est singulier. La règle, qui vaut pour nos paysages, gouverne aussi notre tempérament. Lully, né à Florence, a baptisé la musique de ballet, emblème du répertoire français, à la Cour de Louis XIV ; et dans sa Lettre sur la musique française, Rousseau prend le parti de l'Italien, contre la musique "bruyante" et "insignifiante" de Rameau. Cherubini, autre Italien, né à Florence, lui aussi, et naturalisé Français, l'auteur du Porteur d'eau, fut le maître de la chapelle de Louis XVIII, sous la Restauration. Offenbach, né Allemand à Cologne, l'auteur de La Vie parisienne, a rendu populaire mieux que personne l'Opéra français, version Bouffe. Rossini, né à Pesaro, après avoir dirigé le théâtre italien de Paris, fut l'Intendant général de la Musique royale. Ne parlons pas de Chopin ni de Liszt. Il n'y a pas de certificat de naissance qui vaille en musique, ni droit du sang ni droit du sol, mais il y a une musique française, par le style (clarté, charme, sobriété, élégance) ou par le genre. Nul n'en ferait l'histoire sans mentionner, à côté de Fauré, Ravel ou Debussy, ces immigrés capitaux. » Régis Debray, E pluribus unum

> Voir le Sommaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus