Lettre d'information

L'art belge - D'Ensor à Panamarenko

Art belge - Editions Racine - Ouvrage broché - 466 pages - Textes en Français - Publié en 2013

L'auteur, Michael Palmer, rappelle que l'élan créateur dont l'art belge a fait preuve depuis James Ensor jusqu'à Panamarenko constitue un apport essentiel et original à l'art européen du XXe siècle.

> Feuilletez l'ouvrage

Produit indisponible

14,19 €

-50%

28,39 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782873868512
Artiste-Genre Art belge
Auteur(s) Michael Palmer
Editeur(s) Racine
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 466
Langue Français
Dimensions 290 x 220
Date parution 2013
Poids 0.600

Ayant vécu plusieurs années en Belgique, Michael Palmer s'est épris de l'art belge - de James Ensor à aujourd'hui - et a entrepris de lui faire reconnaître la place qu'il mérite au plan international.

"Publié à l'origine en deux volumes, successivement en 1994 et 2002, l’ouvrage est désormais devenu un «classique», au sens noble du terme. Sans conteste, c’est avant tout le sujet traité - un vaste panorama de l’art belge de 1880 à l’an 2000 - qui forge ce beau  succès. L’aventure artistique belge nourrit effectivement les appétits d’un  large public toujours heureux d’en revoir les valeurs sûres ou toujours plus curieux de faire de nouvelles découvertes en la matière. [...] Il ne s’agit ni d’un ouvrage purement scientifique ni d’un essai aux traits académiques mais d’une libre interprétation d’un  Anglais, historien d’Oxford, ayant développé une passion particulière pour l’art belge. En dépit d’un développement chronologique - parti pris dont le classicisme assure la large accessibilité de l’ouvrage - l’exemplarité de cette entreprise repose bien sur une démarche sensible et intime. En effet, le fin connaisseur de l’art belge pourra d’abord être troublé par la sélection des œuvres opérée par Michael  Palmer. L’auteur ne reprend pas les icônes attendues pour dresser ce panorama des développements artistiques nationaux. Il s’émancipe des références traditionnelles et se détourne sans complexe des chefs-d’œuvre faisant le prestige de nos collections publiques ou assurant notre rayonnement dans les musées étrangers. Au contraire, il façonne un «imagier » non-conformiste de l’art belge propice à l’étonnement et une certaine fraîcheur du regard se maintenant au gré des pages, et des années." Extrait de la préface.



Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus