Lettre d'information

Francisco Sobrino

Francisco Sobrino - Editions Dilecta - Ouvrage relié - 208 pages - Textes en Français, English, Espanol - Publié en 2020

Co-fondateur du GRAV (Groupe de recherche d'art visuel) et considéré comme l'un des représentants importants de l'op art - révélé au grand public par la vaste exposition "Dynamo" au Grand Palais à Paris en 2013, avec notamment Julio Le Parc ou Jesús-Rafael Soto -, Francisco Sobrino ne disposait pas encore d'une monographie.

33,18 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782373720778
Artiste-Genre Francisco Sobrino
Auteur(s) Matthieu Poirier, Marjolaine Lévy, Alfonso de la Torre
Editeur(s) Dilecta
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 208
Langue Français, English, Espanol
Dimensions 300 x2 31
Date parution 2020

Cette monographie permet d'éclairer l'extrême cohérence de sa démarche et la diversité de son travail, et de mesurer son apport à l'histoire de l'art de son époque.

Cette publication bénéficie d'un long essai du critique espagnol Alfonso de la Torre et du regard expert du commissaire et historien de l'art Matthieu Poirier.

Né à Guadalajara, en Espagne, Francisco Sobrino (1932-2014) commence ses études de peinture et de sculpture à l'Ecole des arts et métiers de Madrid entre 1946 et 1948. Il déménage en Argentine en 1949 et étudie à l'école des Beaux-Arts de Buenos Aires entre 1950 et 1957.

Pendant cette période, il rencontre de nombreux artistes et écrivains appartenant au groupe Arte Concreto. Il se tourne alors vers l'abstraction géométrique. A l'école des Beaux-Arts de Buenos Aires, il rencontre également Hugo Demarco, Julio Le Parc et Horacio Garcia Rossi. En 1959, Sobrino s'installe à Paris avec Le Parc et co-fonde le Groupe de recherche d'art visuel (GRAV). En 1960, il commence à faire des reliefs et des constructions en trois dimensions à partir de plastique transparent teinté.

Ces oeuvres ont été les premières de ses explorations sur la juxtaposition et la superposition entre le spectateur et l'oeuvre d'art. En 1965, son travail a été inclus dans l'exposition "Responsive Eye" au Museum of Modern Art (MoMA) à New York. En 2008, un musée Francisco Sobrino est fondé à Guadalajara, en Espagne. De 2008 à 2012, il réalise de nombreuses expositions, oeuvres monumentales et intégrations architecturales en Espagne et en France.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus