Lettre d'information

Bhagavadgita illustrée par la peinture indienne

Miniatures indiennes - Editions Diane de Selliers - Volume relié pleine toile sous coffret illustré - 336 pages - Textes en Français - Publié en 2016

La Bhagavadgita, grande épopée indienne composée vraisemblablement autour du IIe siècle avant notre ère, est le texte sacré de l’hindouisme. L'ouvrage offre une plongée dans la flamboyance de l’art pictural indien.

218,01 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782364370678
Artiste-Genre Miniatures indiennes
Auteur(s) Amina Taha-Hussein Okada, Marc Ballanfat
Editeur(s) Diane de Selliers
Format Volume relié pleine toile sous coffret illustré
Nb. de pages 336
Langue Français
Dimensions 330 x 245
Technique(s) 92 miniatures et peintures indiennes
Date parution 2016
Poids 2.610

Composée de 18 chants, la Bhagavadgita se déploie dans un dialogue animé entre le valeureux guerrier Arjuna et le dieu Krishna. À la veille d’une gigantesque bataille fratricide opposant le clan des Pandava à celui des Kaurava, Arjuna confie à Krishna qu’il se sent défaillir à l’idée de combattre ses rivaux et parents. Krishna le « Bienheureux » va guider Arjuna par l’enseignement des valeurs du renoncement et de l’ascèse qui bouleverseront sa vie.

Du sanscrit « unir, relier », le yoga conduit l’individu à une conscience de soi et du monde qui l’entoure. La Bhagavadgita mène à la réconciliation avec soi-même et le monde extérieur, à l’apaisement de l’esprit et à la maîtrise des sens. Elle est une source où chacun est invité à étancher sa soif de spiritualité et de libération intérieure. Le dieu-cocher Krishna rappelle au guerrier Arjuna qu’il ne peut échapper au combat et qu’il doit accepter son destin dans la sérénité. Il lui enseigne ainsi le karmayoga, « le détachement dans l’action »

Cet ouvrage est une plongée dans la flamboyance de l’art pictural indien, épris d’or et de couleurs, car la peinture indienne, toutes écoles confondues, est un art sensuel, chaleureux, où la polychromie domine. Les miniatures mêlent harmonieusement les tons les plus prisés des artistes indiens : roses, verts vifs et jaunes acides. En tournant les pages, le lecteur sera envoûté par les compositions harmonieuses de l’école méridionale de Mysore, au style fleuri et rutilant, par la vivacité des palettes de l’école pahari, par l’expressivité pleine de délicatesse de l’école moghole, ou encore par les miniatures d’essence religieuse des ateliers rajpouts.

Amina Taha-Hussein Okada, conservateur général au musée national des arts asiatiques – Guimet, a sélectionné et commenté les 92 miniatures du XVIe au XIXe siècle rassemblées dans cet ouvrage. Dans ses commentaires précis et passionnés, le raffinement et la complexité des symboles iconographique sont décryptés et deviennent parfaitement intelligibles. Amina Taha-Hussein Okada rend également le lecteur sensible aux détails et aux subtilités formelles qui lui permettent de se familiariser avec l’art indien.

Elle attire l’attention sur la richesse des bordures ornementées des miniatures, sur les influences des gravures européennes, sur la manière avec laquelle les peintres jouent avec la contrainte plastique du cadre… Amina Taha-Hussein Okada prend les yeux du lecteur par la main.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus