Lettre d'information

Le goût de l’Orient. Georges Marteau collectionneur

Orient - Editions In Fine / Musée du Louvre - Cartonnée contrecollée - 120 pages - Textes en Français - Publié en 2019

En 1916, l’ingénieur Georges Marteau, associé puis codirecteur de la firme Grimaud, lègue sa collection aux musées nationaux. Celle-ci se situe à la croisée de trois univers : les cartes à jouer, le japonisme et l’art du livre persan.

> Feuilletez l'ouvrage

> Voir détails de l'exposition

2 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

18,01 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9782902302093
Artiste-Genre Orient
Auteur(s) Sous la direction de Charlotte Maury
Editeur(s) In Fine / Musée du Louvre
Format Cartonnée contrecollée
Nb. de pages 120
Langue Français
Dimensions 280 x 235
Technique(s) Illustrations : 100
Date parution 2019
Musée Musée du Louvre, Paris

Catalogue de l'exposition Le goût de l’Orient. Georges Marteau collectionneur, présentée au musée du Louvre, Paris ( 26 juin 2019 - 6 janvier 2020).

Représentatifs de l’itinéraire singulier de leur propriétaire, emblématiques de l’esprit d’une époque qui s’enthousiasme pour les arts de l’Orient, les trois pans de cette collection, aujourd’hui dispersés entre différentes institutions françaises, sont réunis dans cet ouvrage, qui présente une sélection d’œuvres de la Bibliothèque nationale de France, du musée du Louvre, du musée Guimet et du musée des Arts décoratifs.

L’art du livre persan, qui passionna Georges Marteau durant les dernières années de sa vie, y tient une place particulière. Au début du XXe siècle, l’engouement d’un petit milieu de marchands, d’amateurs et de savants, dont Georges Marteau faisait partie, contribua à la reconnaissance et à l’étude de cet art, mais entraîna malheureusement le démembrement d’un certain nombre d’ensembles. Quelques pages, conservées par la Sackler Gallery of Art à Washington, ayant appartenu au joaillier français Henri Vever et formant des paires avec des pièces du legs Marteau conservées au Louvre, témoignent de cette dispersion, qui, aussi irréversible soit-elle, se trouve ici momentanément effacée.

Sommaire

Georges Edgard Marteau, collectionneur
– B. P. Grimaud & Cie
– La première collection française de cartes orientales
– Quelques peintures japonaises dans la collection de Georges Marteau
– Georges Marteau et l’art du textile
– L’estampe japonaise, de l’esquisse au livre illustré
L’objet livre et ses transformations
– Les Grands Moghols et leur bibliothèque
– « L’album tardif de Shah Jahan » : de l’Inde à l’Europe en passant par l’Iran
– Charles Vignier : du Japon à la Perse
– Georges Joseph Demotte
Contempler et comprendre
– L’Exposition parisienne de « miniatures persanes »
– Le nasta‘ liq et ses maîtres
– Muhammadi et l’art du dessin
– Riza-yi ‘Abbasi et ses suiveurs
Œuvres choisies
– Pages d’un Livre des Rois du XIVe siècle
– Pages d’un quintet d’Amir Khusraw Dihlavi
– Trois paires orphelines
Annexes
– Chronologie
– La collection Marteau dans les musées français
– Bibliographie

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus