Lettre d'information

Jean de Julienne et les collectionneurs de son temps

Editions MSH - Ouvrage broché - 510 pages - Textes en Français - Publié en 20/01/2011

Le propos de cet ouvrage porte sur les collectionneurs de la première moitié du XVIIIe siècle, et son enjeu consiste à cerner la spécificité d'un collectionneur par rapport aux formes anciennes et contemporaines de la collection.

Expédié sous 3 à 6 jours

45,50 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9782735112531
Editeur(s) MSH
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 510
Langue Français
Dimensions 240 x 160
Date parution 20/01/2011
Poids 1.135

Si Jean de Jullienne demeure la figure privilégiée de ce travail, il importait de traiter non pas la vie d'un homme, mais avec elle, celles de ses contemporains, afin d'éclairer le rôle, crucial ou secondaire, qu'il a joué au sein du groupe auquel il est lié, et d'analyser si ce groupe entrecroisé constitue un milieu spécifique.

Après un bref excursus traitant des trois collections emblématiques au début du XVIIIe siècle, on examine d'abord la place de Jean de Jullienne au sein du groupe de collectionneurs, dans ses implications culturelles, financières et économiques. Puis on étudie le fonctionnement de la collection, son rôle envers les artistes vivants, et sa présentation. Les dernières analyses portent sur les enjeux et les fins de la collection, ainsi que sur les significations dont l'œuvre se pare une fois qu'elle est insérée dans le champ de la collection.

Collectionner revient à faire choix de passés et de présents qui vont, sous le regard du collectionneur, coexister. Il s'agissait d'examiner plus particulièrement la place dévolue aux artistes contemporains dans la collection et les critères auxquels se plie la confrontation des tableaux, de retrouver ainsi la démarche de Jullienne et les préséances induites par l’accrochage des œuvres de son cabinet.

Puis il convenait de comprendre pour qui et pourquoi Jullienne collectionne. L’usage et le rôle des collections prennent tout leur sens à partir de leur ouverture. Au cœur de la collection en effet, le statut du modèle, et les modifications qu’il suscite dans la production picturale. La collection enchevêtre le passé où l'œuvre nouvelle se forme, et l'œuvre née de ce rapport. Ce fut là l'un des axes majeurs de cette recherche que d'observer comment l'art ancien se noue avec l'art moderne dans le lieu de la collection.

Ce sont donc les corpus des collections qui ont été interrogés, les liens de divergence et de convergence entre eux, ainsi que les critères à l'œuvre dans l'élection de tel ou tel faire, et les absences qui les infléchissent. Car il importait de rendre intelligible la collection à partir des œuvres qu'elle retient ou écarte. En réalité, il s’est surtout agi de se défendre des théories qui mettent tous les objets sur le même plan, de voir dans quelle mesure Jullienne devient à la fin du XVIIIe siècle le paradigme du collectionneur, et s’il opère des passages plus ou moins perceptibles dans la conception du tableau.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus