Lettre d'information

Les ambassades à Paris

Editions Nicolas Chaudun - Ouvrage relié - Textes en Français - Publié en 27/10/2009

Les plus beaux hôtels des « nobles faubourgs », Saint-Germain et Saint-Honoré, comme les palais rococos de la plaine monceau, véritables morceaux détachés des états qu'ils représentent, restent habituellement fermés au public. On sait peu de leurs ors, de leurs lambris, de leurs trésors...

Produit indisponible

43,32 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782350390765
Editeur(s) Nicolas Chaudun
Format Ouvrage relié
Langue Français
Dimensions 330 x 240
Date parution 27/10/2009
Poids 1.574

Ces chancelleries et ces résidences demeurent aussi secrètes que les codes du ballet diplomatique. Pour la première fois, l'auteur, Elisabeth Martin de Clausonne, et la photographe Hermine Cleret nous en ouvrent les portes et nous dévoilent leur histoire.

L'ancien régime fut l'âge d'or des ambassades extraordinaires, de leur train fastueux, de leurs réceptions solennelles. On logeait ces émissaires de royaumes lointains où l'on pouvait, selon le prix qu'on attachait à leurs bonnes grâces.

Mais au XIXe siècle, avec l'amplification du « concert des nations », apparut la nécessité d'une représentation permanente. La révolution avait vidé nombre de demeures aristocratiques. Les grandes puissances, celles du congrès de Vienne tout d'abord, les investirent au profit de leur ambassadeur, bientôt suivies de celles issues du grand mouvement d'émancipation nationale que, finalement, consacra le dénouement des conflits coloniaux.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus