Lettre d'information

Les formes de la ruine

Histoire de l'art - Editions Musée des Beaux-arts de Lyon / Liénart - Ouvrage broché - 455 pages - Textes en Français - Publié en 2024

De l’Empire Romain jusqu’aux mondes imaginaires de la bande-dessinée, en passant par l’Égypte, les Amériques, jusqu’aux civilisations les plus lointaines, le catalogue établit un dialogue entre tous les types de ruines.

Détails de l'exposition

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

42,65 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782359064193
Artiste-Genre Histoire de l'art
Auteur(s) Alain Schnapp, Sylvie Ramond
Editeur(s) Musée des Beaux-arts de Lyon / Liénart
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 455
Langue Français
Dimensions 280 x 250
Date parution 2024
Musée Musée des Beaux-arts de Lyon

Catalogue de l'exposition Les formes de la ruine, présentée au Musée des Beaux arts de Lyon (1er décembre 2023 - 3 mars 2024).

L'ouvrage a pour ambition d'établir un dialogue entre tous les types de ruines. Il investigue autant les traditions multiséculaires, qui ont permis en Occident et en Orient l'apparition d'une culture des ruines monumentales devenue dominante, que celles des sociétés qui ignorent jusqu'à la notion de monument.

Toutes les formes de pratiques des ruines sont convoquées, qu'il s'agisse de la collecte de fragments d'activités humaines sur et dans le sol, de l'aménagement d'espaces naturels à des fins mémorielles ou cultuelles, ou encore de la construction d'édifices comme les mégalithes, les pyramides et les ouvrages d'art des grands empires.

Sont mises en lumière les diverses expériences de la ruine, depuis la récupération des édifices du passé, si chère aux Egyptiens, aux Mésopotamiens ou aux Américains, jusqu'aux Chinois et aux Japonais qui refusent en partie le culte monumental si prisé par leurs contemporains d'Asie, d'Europe et d'Amérique.

L'étude des pratiques de mémoire des Indiens, des Africains et des Océaniens montrent que ceux-ci privilégient une sorte de pacte avec la Nature plutôt qu'un assujettissement à des architectures grandioses et parfois même mégalomanes.

Il s’agit d’interroger les sociétés à travers l’histoire et, en même temps, de découvrir le travail effectué par les artistes contemporains dans leur volonté de documenter et d’interpréter les ruines de nos sociétés industrielles et d’imaginer notre futur.

Ainsi, l'ouvrage propose une sorte de périple des ruines, à travers les civilisations et l'histoire, jusque dans nos sociétés industrielles contemporaines. Il est enrichi d'une anthologie et d'un "ruinier" de 75 entrées (lieux, artistes, théoriciens, concepts).

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus