Lettre d'information

Le suicide de Lucrèce - Eros et politique à la Renaissance

Art & politique à la Renaissance - Editions Actes sud - Ouvrage broché - 304 pages - Textes en Français - Publié en 2022

Ce livre examine pour la première fois la représentation du suicide de Lucrèce dans l'art de la Renaissance. La question qui le sous-tend est de savoir comment les artistes de cette période ont traité le cas limite de la représentation qu’est l’image d’une femme vivante en train de se donner la mort, l’image d’une femme joignant la vertu à la beauté qui se détruit, s’autodétruit.

2 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

30,33 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782330168742
Artiste-Genre Art & politique à la Renaissance
Auteur(s) Henri de Riedmatten
Editeur(s) Actes sud
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 304
Langue Français
Dimensions 225 x 140
Date parution 2022

L’ouvrage explore les expérimentations novatrices d’artistes tels que Botticelli, Raphaël et Marcantonio Raimondi, Dürer et Lucas Cranach l’Ancien. Il permet ainsi d’expliciter les qualités multiples et poreuses, parfois contradictoires, d’une figure très tôt marquée du sceau de l’ambiguïté. Ce parcours inédit regroupe en chapitres les traits dominants que l’analyse permet déjà d’extraire des sources littéraires et qui résonnent tout particulièrement dans les oeuvres de l’époque. Ils sont ramenés au nombre de trois : Lucrèce politique, Lucrèce érotique, Lucrèce religieuse.

L’auteur nous guide à travers la fonction politique de la représentation de Lucrèce à titre d’héroïne emblématique de la République romaine, expose la tendance vers le nu qui s’y déploie avec ses inexorables détournements érotiques, et scrute le remarquable rapprochement analogique avec l’image du Christ et son sang versé. En vue d’élucider la fortune de cette figure romaine à la Renaissance, l’étude, inscrite dans le domaine de l’histoire de l’art, s’enrichit des acquis d’autres disciplines des sciences humaines : l’histoire culturelle et matérielle, les études littéraires et de genre, les sciences politiques et les sciences de l’Antiquité.

L'ouvrage étudie de façon inédite les pérégrinations et les transformations figuratives, selon une méthodologie renouvelée de l'histoire de l'art qui convoque l'histoire matérielle, l'histoire de la pensée politique, l'histoire littéraire et religieuse ou encore les études de genre autour de la figure de Lucrèce.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus