Lettre d'information

Eugène Leroy - Peindre

Eugène Leroy - Editions Paris Musées / Musée d’Art Moderne de Paris - Ouvrage broché - 400 pages - Textes en Français - Publié en 2022

Le Musée d’Art Moderne de Paris consacre une importante rétrospective à Eugène Leroy (1910-2000). Cette exposition rassemble environ cent cinquante œuvres (peintures et œuvres graphiques), significatives de l’évolution du travail de l’artiste.

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

Dernier article disponible !

61,61 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782759605286
Artiste-Genre Eugène Leroy
Auteur(s) Collectif sous la direction de Julia Garimorth
Editeur(s) Paris Musées / Musée d’Art Moderne de Paris
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 400
Langue Français
Dimensions 310 x 244
Technique(s) 250 illustrations
Date parution 2022
Poids 2.2
Musée Musée d’Art Moderne de Paris

Catalogue de l'exposition Eugène Leroy, présentée au Musée d'art moderne de la Ville de Paris (15 avril - 28 août 2022).

Bien que son oeuvre soit restée longtemps confidentielle, Eugène Leroy compte parmi les plus grands artistes du XXe siècle. Sa production s’est développée sur plus de soixante ans en s’appuyant autant sur la sensation du réel que sur une vision idéale de la peinture.

Attaché aux maîtres anciens et volontairement anachronique, Eugène Leroy a revisité tout au long de sa vie les sujets iconographiques traditionnels tels que les nus, les autoportraits, les natures mortes ou les paysages. La rétrospective, organisé par thèmes, met en évidence la complexité d’un long processus de création et de recherche picturale.

"Tout ce que j'ai essayé en peinture c'est d'arriver […] à une espèce d'absence presque, pour que la peinture soit totalement elle-même " commente-t-il en 1979. Il retravaille ses toiles, parfois sur plusieurs années, jusqu'à la quasi-disparition du sujet. La difficulté de déceler au premier regard le motif peint permet au spectateur de pouvoir s’attarder sur la présence physique de l’oeuvre. Sa peinture était « un acte de mémoire, une projection en avant, à travers l’obscurité présente de l’histoire », pour reprendre la belle formule du poète Yves Bonnefoy à propos de Rimbaud.

Sommaire :

AVANT-PROPOS : Fabrice Hergott
L’atelier dans la peinture (pour Marcel Lubac) : Pierre Wat
Eugène Leroy – une réalité intérieure : Julia Garimorth
À contre-jour : Éric Darragon
« Enfuir l'anecdote » : Raimund Stecker
Lumière devant : Paul Audi
Tenir le pas gagné (Biographie d'Eugène Leroy) : Marguerite Pilven

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus