Lettre d'information

Noir et blanc - Une esthétique de la photographie

Photographie - Editions RMN / Grand Palais - Ouvrage relié - 264 pages - Textes en Français - Publié en 2020

Ancré dans l'histoire de la photographie, le noir et blanc incarne l'essence de la discipline par sa force esthétique et plastique. L'exposition du Grand Palais invite à découvrir les tirages emblématiques des collections exceptionnelles de la BnF à travers ce thème transversal.

> Voir détails de l'exposition

5 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

42,65 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782711875221
Artiste-Genre Photographie
Auteur(s) Sylvie Aubenas, Dominique Versavel, Héloïse Conésa, Flora Triebel
Editeur(s) RMN / Grand Palais
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 264
Langue Français
Dimensions 274 x 246
Technique(s) 250 illustrations
Date parution 2020
Musée Grand Palais, Paris

Catalogue de l'exposition Noir et blanc - Une esthétique de la photographie, présentée au Grand Palais, Paris (12 novembre 2020 - 4 janvier 2021).

Le catalogue présente une sélection de 200 des plus grands chefs-d'œuvre de l'exposition organisés en thèmes (contrastes, ombres et lumières, nuancier...). Ce parcours est mis en contexte par des essais traitant de l'histoire, de la technique, et des problématiques esthétiques de ce médium.

La photographie en noir et blanc, à proprement parler, apparaît dans les années 1880, produisant des contrastes de pur noir et blanc, conjugués à toute une gamme de gris - auparavant les photographes utilisaient une palette allant du sépia à des bleus soutenus.

Alors que le recours à la couleur s'intensifie au mitan des années 1970, le noir et blanc se maintient dans certains mouvements de photographie qui l'emploient comme un moyen d'expression esthétique mettant l'accent sur le graphisme et la matière. En outre, il apparaît comme porteur d'une dimension universelle, intemporelle voire mémorielle, là où la couleur serait la traduction du monde contemporain.

Au-delà d'une justification économique et technique, la persistance de l'usage du noir et blanc s'explique par le fait qu'il a fini par incarner l'essence même de la photographie et, partant, la « belle photographie ».



Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus