Lettre d'information

Le Dessin en partage, Cabinet des amateurs de dessins de l’Ecole des Beaux-Arts

Editions ENSBA - Ouvrage broché - 90 pages - Textes en Français - Publié en 13/04/2011

Ce volume de la collection des carnets d’études révèle au public le travail d’acquisition mené depuis cinq ans par une association d’amateurs attachée au Cabinet des dessins Jean Bonna de l’école des beaux-arts de Paris.

Expédié sous 3 à 6 jours

16,11 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782840563471
Editeur(s) ENSBA
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 90
Langue Français
Dimensions 240 x 160
Date parution 13/04/2011
Poids 0.376

Créée en 2005, l’association Le Cabinet des amateurs de dessins de l’Ecole des Beaux-Arts a acquis depuis sa fondation une quarantaine de dessins. Présidée par Jean Bonna, grand collectionneur, l’association compte aujourd’hui plus d’une vingtaine de membres français et étrangers, que la passion pour le dessin et l’intérêt pour une institution aussi originale que l’Ecole des Beaux-Arts réunissent.

S’étant fixé pour mission de combler certaines lacunes de la collection de l’Ecole des Beaux-Arts ou de poursuivre par quelques achats pertinents l’esprit de certains donateurs, comme Jean Masson et Mathias Polakovits, l’association a ainsi acheté des feuilles rares ou prestigieuses qui s’échelonnent du XVIe au début du XXe siècle, des écoles italienne, nordique et surtout française.

Aux côtés de feuilles aux signatures prestigieuses comme celles d’Hubert Robert, Jean-François Millet, Eugène Delacroix et Pierre Puvis de Chavannes, figurent des réalisations somptueuses d’artistes moins connus, comme en témoignent la Scène de campement avant une bataille d’Hermann Weyer et le Projet de plafond de Giovanni Alberti.

Certains dessins sont des études préparatoires pour des compositions peintes importantes, comme l’Etude de femme de Puvis de Chavannes, destinée aux fresques du Panthéon, la feuille d’Eugène Delacroix pour le décor du Palais Bourbon ou encore l’étude pour le Portrait d’Edmond Cross par Maximilien Luce conservé au musée d’Orsay.

Aujourd’hui propriétés de l’Ecole, ces dessins ont été acquis lors de ventes publiques en France ou à l’étranger, dans des galeries ou donnés généreusement par les membres de l’association.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus