Lettre d'information

Le retable d'Issenheim - Le chef d'oeuvre du musée Unterlinden

Retable d'Issenheim - Editions Rmn-Grand Palais en partenariat avec le Musée Unterlinden - Ouvrage broché - 128 pages - Textes en Français - Publié en 2023

Véritable trésor de la collection du Musée Unterlinden, le Retable d'Issenheim est l'une des œuvres les plus admirées du musée. Ce polyptyque composé de panneaux peints et d'une caisse sculptée présente des épisodes de la vie du Christ et de saint Antoine.

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

18,96 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782711880034
Artiste-Genre Retable d'Issenheim
Auteur(s) Collectif
Editeur(s) Rmn-Grand Palais en partenariat avec le Musée Unterlinden
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 128
Langue Français
Dimensions 280 x 220
Technique(s) Nombre d'illustrations : 80
Date parution 2023
Musée Musée Unterlinden

Entre 1512 et 1516, les artistes Nicolas de Haguenau (pour la partie sculptée) et Grünewald (pour les panneaux peints) réalisent le célèbre retable pour la commanderie des Antonins d'Issenheim, un village situé à une vingtaine de kilomètres de Colmar.

Ce polyptyque, qui ornait le maître-autel de l'église du couvent d'Issenheim avant la Révolution, fut commandé par l'un des supérieurs de l'ordre, Guy Guers, précepteur de la commanderie de 1490 à 1516.

De 2018 à 2022, le Retable d'Issenheim a connu une restauration d'une ampleur inédite. Au-delà des mesures conservatoires et de l'éclat retrouvé de l'œuvre, le public peut admirer la cohérence originelle, notamment chromatique, présente entre les panneaux peints et les sculptures du Retable d'Issenheim.

Les visiteurs peuvent ainsi découvrir de nouveaux détails surprenants cachés auparavant par les vernis ou les repeints : un ciel noir épais maintenant bleu nuit, zébré de nuages gris et noir, l'ample chevelure qui se redessine dans le dos de Marie Madeleine, une larme qui se devine sur la joue de la mère du Christ, la subtilité retrouvée des carnations des sculptures... autant de raisons de se rendre à Colmar pour (re)découvrir ce chef-d'œuvre et sa jeunesse retrouvée.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus