Lettre d'information

Trésors de l'Antiquité - Céramiques grecques du musée de Boulogne-sur-Mer

Céramiques grecques - Editions Invenit / Musée de Boulogne-sur-Mer - Ouvrage relié - 160 pages - Textes en Français - Publié en 2020

Le musée de Boulogne-sur-Mer possède l'un des plus beaux ensembles français de vases grecs. Largement illustré, le lecteur trouvera dans cet ouvrage, auquel ont contribué les plus grands spécialistes français du sujet, les derniers apports de la recherche scientifique sur le sujet tout autant que le bonheur des yeux.

26,54 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782376800347
Artiste-Genre Céramiques grecques
Auteur(s) Cécile Colonna, Martine Denoyelle, Françoise Gaultier, Elikya Kandot
Editeur(s) Invenit / Musée de Boulogne-sur-Mer
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 160
Langue Français
Dimensions 265 x 210
Date parution 2020
Musée Musée de Boulogne-sur-Mer

La collection, acquise par la Ville en 1861, provient pour l'essentiel de l'ensemble constituée par Charles Louis Fleury Panckoucke, fils d'un imprimeur-libraire et lui-même éditeur. Passionné d'antiquités, Panckoucke acquiert en particulier une série de vases grecs ayant Héraclès pour sujet, au point qu'il projeta d'éditer une Héracléide pour diffuser les images du héros auprès du plus grand nombre.

C'est cette collection que la Ville acheta, confortée dans son choix par Adrien de Longpérier, conservateur du musée du Louvre : "Si vous achetiez la collection, la Ville de Boulogne aurait la seule belle collection (de vases) qui existe en dehors de Paris ; cela ferait une spécialité pour votre Musée que les savants d'Allemagne viendraient visiter après le Louvre." (Lettre du 22 juillet 1861.)

A travers 41 pièces choisies, c'est cette collection qui est à l'honneur dans cet ouvrage : son origine, sa destruction partielle en 1918 quand une torpille allemande réduisit nombre de céramiques en tessons, sa restauration et sa nouvelle présentation après des décennies d'un travail minutieux

Malgré les vicissitudes des deux guerres mondiales, le fonds compte toujours plus de 470 numéros, parmi lesquels quelques vases d'artistes majeurs, comme l'amphore représentant le suicide d'Ajax attribuée au potier et peintre Exékias, Eros parle Peintre de Berlin ou encore le vase à partir duquel Beazley forgea l'identité du Painter of the Boulogne Horse.
 

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus