Lettre d'information

Ombres. De la Renaissance à nos jours

Histoire de l'art - Editions Bibliotheque des Arts - Cartonné - 216 pages - Textes en Français - Publié en 2019

Avec une sélection de près de 140 œuvres, le parcours traverse 500 ans d’histoire de l’art et convoque des formes artistiques très variées, allant de la peinture à l’installation, en passant par la sculpture, l’estampe, le dessin, le découpage, la photographie ou encore la vidéo.

36,97 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782884532242
Artiste-Genre Histoire de l'art
Auteur(s) Collectif
Editeur(s) Bibliotheque des Arts
Format Cartonné
Nb. de pages 216
Langue Français
Dimensions 290 x 240
Date parution 2019
Musée Fondation de l'Hermitage, Lausanne, Suisse

Catalogue de l'exposition Ombres, de la Renaissance à nos jours, présentée à la Fondation de l'Hermitage, Lausanne, Suisse (28 juin - 27 octobre 2019).

La relation intime qui unit l'ombre et les arts remonte aux temps antiques. En effet, une légende rapportée par Pline l'Ancien raconte que la peinture est née lorsqu'une jeune femme corinthienne, éprise d'un homme qui devait quitter la ville, dessina sur un mur, à la lumière d'une chandelle, le profil de son bien-aimé.

Au-delà du mythe, la part de l'ombre dans l'histoire de l'art occidentale est fondamentale. Dès la fin du Moyen-Âge et l'apparition des premières ombres portées dans la peinture, les artistes ne cesseront de s'intéresser à ce thème, que ce soit dans les recherches sur la perspective à la Renaissance, dans le travail sur le clair-obscur chez les ténébristes du XVIIe, ou pour la dramatisation des paysages chez les romantiques.

Le XIXe siècle est celui de la révolution de l'ombre : l'apparition de la lumière artificielle, puissante et stable, transforme le quotidien lumineux. Les artistes rendent compte de ce changement : les scènes d'intérieurs à la lumière au gaz se multiplient ; les ombres se font moins sombres, voire se colorent ; le théâtre d'ombres est à son apogée...

Sous l'influence des peintres surréalistes, des photographes et des cinéastes, l'ombre devient au XXe siècle un sujet autonome, détaché de l'objet tridimensionnel qui est censé la provoquer.

Didier Semin, Michel Hilaire et Michel Pastoureau comptent parmi les nombreux auteurs de cet ouvrage original richement illustré

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus