Lettre d'information

Cabinet des plus merveilleux dessins. Dessins hollandais du XVIIIe siècle, Musées royaux des beaux-arts de Belgique

Dessins hollandais - Editions Snoeck - Ouvrage relié - 220 pages - Textes en Français - Publié en 2019

L'exposition présente une sélection de 81 dessins couvrant l'ensemble du XVIIIe siècle dans la large variété de sujets et de techniques caractéristiques de cette époque.

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

29,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9789461615176
Artiste-Genre Dessins hollandais
Auteur(s) Stefaan Hautekeete
Editeur(s) Snoeck
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 220
Langue Français
Dimensions 295 x 240
Date parution 2019
Musée Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Catalogue de l'exposition Dessins néerlandais du XVIIIe siècle issus de la collection de Jean de Grez, présentée aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (1 février - 19 mai 2019).

Au XVIIIe siècle, le nord des Pays-Bas connaît un engouement sans précédent pour les estampes et dessins. Dans l'exposition Cabinet des plus merveilleux dessins, 80 œuvres sur papier issues de la collection des MRBAB révèlent l’incroyable variété de sujets et de techniques qui caractérisent l'art du dessin hollandais de l'époque.

Les dessins exposés proviennent de la collection de Jean de Grez. La collection, fondée à la fin du XVIIIe siècle par Arnoldus Josephus Ingen Housz, comprend au total 4250 dessins allant du XVIe au XIXe siècle. Environ 3600 œuvres sont des créations de l’École hollandaise.

Au début du XVIIIe siècle, des artistes comme Jacob de Wit, Willem van Mieris ou encore Nicolas Verkolje, dépeignent des scènes mythologiques et antiques en s'inspirant du classicisme français. Les aquarelles grandioses d'Isaac de Moucheron, Simon Van der Does et d'Abraham Rademaker trahissent pour leur part un attachement plus fort aux codes de l'iconographie italienne en représentant des paysages parsemés de décors antiques, qui viennent alors habiller les maisons de riches bourgeois hollandais. Des artistes comme Cornelis Pronck, Jacob van Liender et Hermanus Petrus Schouten s'illustrent dans la représentation de paysages hollandais. La redécouverte / revalorisation de la peinture hollandaise du XVIIe siècle s'exprime notamment dans des scènes d'intérieur, des paysages et des marines d'Egbert van Drielst, Jacob Cats, Jacob et Abraham van Strij, Jan Baptist Kobell, Anthonie Erkelens et Nicolaas Muys. Des vues extérieures de la fin du XVIIIe siècle sont également présentes, comme en témoignent les dessins de Hermanus van Brussel, Jan Hulswit, Daniël Johannes Torman Kerkhoff, Frans Andreas Milatz en Gerrit Lamberts. La gravure et la boekkunst sont évoquées à travers les réalisations de Jan Caspar Philips, Jan Punt et Bernard Picart. Des dessins de Cornelis Troost et de son élève Jacobus Buys mettent en lumière la peinture de genre, tandis qu'une composition florale de Willem van Leen, un intérieur d'écurie du peintre animalier Tethart Philip Christian Haag, et des oiseaux délicatement esquissés dans une aquarelle de Aert Schouman viennent compléter l'ensemble.

L'exposition se conclut sur des scènes militaires de Dirk Langendijk qui apportent une représentation vivante de faits militaires à la fin du XVIIIe siècle, dans une époque où la création de la République batave annonce un renouveau dans les domaines politique, économique et culturel.

Une grande partie de ces dessins - témoignant de l'excellence de la peinture à l'eau avec leur touche de fraicheur - n'a jusqu'alors jamais présentée au public.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus