Lettre d'information

Picasso devant la nature

Pablo Picasso - Editions Liénart - Ouvrage relié - 167 pages - Textes en Français - Publié en 2017

L’ouvrage est consacré au traitement de la nature dans l’œuvre de Pablo Picasso (1881-1973). Tableaux, dessins, estampes de toutes les périodes sont rassemblés autour de ce thème jusqu’alors délaissé par l’historiographie picassienne.

26,54 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782359062205
Artiste-Genre Pablo Picasso
Auteur(s) Dominique Brême, Thomas Busciglio, Linda Garcia d'Ornano, Flora Triebel, Coline Zellal
Editeur(s) Liénart
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 167
Langue Français
Dimensions 295 x 235
Date parution 2017
Musée Domaine de Sceaux

Catalogue de l'exposition Picasso devant la nature, présentée au Domaine de Sceaux (15 septembre au 31 décembre 2017).

En 1932, Picasso déclare au sujet de la nature : Ce n’est pas d’après elle que je travaille, mais devant elle, avec elle.

Picasso est souvent considéré comme un peintre de figures, grand représentant du nu féminin ou du portrait. La nature semble se plier, dans nombre de ses compositions, à un simple rôle de décor, un ornement secondaire. Pourtant, depuis les quelques incursions de l’artiste dans le genre traditionnel du paysage, où la représentation cubiste s’écarte de la mimesis sans rompre avec elle, jusqu’à la création d’un laboratoire de formes inédites traversé par le thème des métamorphoses, Picasso, ce « terrible œil solaire » selon la formule de René Char, a exploré la nature sous différents angles. Il s’est ainsi inscrit dans le temps long de l’histoire du paysage comme genre, et dans le registre, plus resserré, des expérimentations propres au XXe siècle.

De la représentation des paysages ibériques, véritablement déterminants pour la naissance du cubisme, au « bestiaire », illustrations animalières de L’Histoire naturelle de Buffon réalisées sur une commande du marchand Ambroise Vollard, en passant par la femme-fleur, figure érotisée de la nature, nous découvrons que pour Picasso la nature n’est pas seulement un modèle, ni une matière première, mais l’auxiliaire de l’artiste, le ferment créatif permettant l’invention de nouvelles formes et de nouvelles techniques (aquatinte, eau-forte, relief, photographie...).

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus