Catalogue Mariano Fortuny, un Espagnol à Venise

Mariano Fortuny - Editions Paris Musées - Ouvrage relié - 256 pages - Textes en Français

Le catalogue revient sur la carrière de Mariano Fortuny (1871-1949), connu pour la diversité de ses inspirations - Grèce antique, Moyen-Âge, Renaissance - et ses talents d'inventeur.

44,90 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Ajouter à mes favoris

Notes et avis clients

(5/5)
1 note(s)

Voir répartition
Noter / écrire un commentaire
Référence LIV_9782759603657
Artiste-Genre Mariano Fortuny
Auteur(s) Sous la direction de Sophie Grossiord
Editeur(s) Paris Musées
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 256
Langue Français
Dimensions 320 x 250
Date parution 2017
Musée Palais Galliera, Paris

Catalogue de l'exposition Mariano Fortuny, un Espagnol à Venise, présentée au Palais Galliera, Paris (jusqu'au 7 janvier 2018).

Fils du peintre espagnol Mariano Fortuny y Marsal (1838-1874), Mariano Fortuny y Madrazo (1871-1949) s’oriente d’abord vers la peinture. C’est à Venise, où il s’établit en 1888, que son nom reste attaché.

Ses goûts très éclectiques le poussent à s’intéresser à la gravure, à la photographie, au design (mobilier et luminaires) et à se passionner pour la mise en scène et l’éclairage scénique. Dès 1906, il se tourne vers le textile avec les châles Knossos en voile de soie imprimé de motifs inspirés de la céramique crétoise de Camarès.

Œuvrant à la libération des corps, revisitant l’Antiquité, le Moyen Âge et la Renaissance, il s’attache à la souplesse du vêtement sans taille, en créant des pièces intemporelles aux lignes droites.

Fortuny magnifie chaque coupe de tissu en une pièce unique aux subtils jeux de lumière. Ses créations, certaines portées par la comtesse Greffulhe, Eleonora Duse ou Isadora Duncan, se parent de savantes impressions à base de poudres métalliques sur velours de soie qui rendent hommage aux influences byzantines, japonaises, persanes, et sont autant d'interprétations de sa collection particulière de textes et de brocards anciens célébrée par Marcel Proust.

Par Juliane G. (Berlin, Allemagne) le  31 Oct. 2017
(5/5

Produits déjà vus