Lettre d'information

Alfred Sisley, l'impressionniste

Alfred Sisley - Editions Hazan - Ouvrage broché - 192 pages - Textes en Français - Publié en 2017

A travers une sélection prestigieuse, le catalogue de l’exposition, richement illustré, parcourt les différentes étapes de l’œuvre de Sisley, à travers les lieux de prédilection du peintre, de Bougival à Moret-sur-Loing, de Hampton Court au Pays de Galles.

Produit indisponible

29,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9782754109840
Artiste-Genre Alfred Sisley
Auteur(s) MaryAnne Stevens
Editeur(s) Hazan
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 192
Langue Français
Dimensions 270 x 240
Date parution 2017
Musée Hôtel de Caumont Centre d’Art, Aix-en-Provence

Catalogue de l’exposition Alfred Sisley, l'impressionniste, présentée à l'Hôtel de Caumont Centre d’Art, Aix-en-Provence (10 juin au 8 octobre 2017).

Plus qu’aucun autre impressionniste, Alfred Sisley (1839-1899) s’est voué corps et âme à la peinture de paysage, demeurant toujours fidèle aux principes fondateurs du mouvement. Doué d’une sensibilité sans pareil, il a su capter les effets de la lumière dansant sur l’eau, l’éclat du soleil d’hiver sur la neige et le givre, les mouvements des arbres sous le vent, la profondeur de scènes campagnardes ou l’immensité des ciels d’Île-de-France.

Résolu à devenir paysagiste, Sisley travaille d’abord selon la tradition de Corot et de l’École de Barbizon, avant de rencontrer Monet, Renoir et Bazille et adopter comme eux une touche impressionniste dans ses peintures réalisées sur le motif.

En 1872, son approche personnelle à la peinture de paysage est déjà affirmée et marquera tout son œuvre à venir. Sisley note les spécificités de chaque lieu géographique par une série de représentations dont il indique minutieusement l’heure, les conditions météorologiques et la saison. Ainsi, ses séjours dans des villages à l’ouest de Paris, Bougival, Louveciennes et Marly le Roi, ou, après 1880, au sud-est, au-delà de la forêt de Fontainebleau, à Veneux-Nadon et Moret-sur-Loing, font l’objet d’une sorte de «  cartographie visuelle  », systématiquement documentée par ses expériences et connaissances personnelles.

Même lors de la «  crise  » que l’Impressionnisme traverse au début des années 1880, Sisley persiste dans l’étude des propriétés intrinsèques des couleurs. Il introduit alors des tons au contraste plus marqué et adopte un pinceau plus varié, souvent staccato, pour réaliser des œuvres étonnamment expérimentales et innovantes. Contrairement à Monet ou Renoir, Sisley refuse de se retirer dans son studio et continue jusqu’à sa mort à mettre en œuvre les principes fondateurs de l’impressionnisme, peignant directement sur le motif.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus