Lettre d'information

Prix réduit Catalogue d'exposition Jacques Villeglé. Mémoires

Jacques Villeglé. Mémoires

Jacques Villeglé - Editions Fage - Ouvrage relié - 104 pages - Textes en Français, English - Publié en 2016

Jacques Villeglé, figure majeure du courant des Nouveaux réalistes, propose une installation nommée Memoires en hommage au philosophe Guy Debord. Quatre oeuvres impressionnantes entourent une sculpture de 1947. Jacques Villeglé a établi une version sociopolitique de l'alphabet où les symboles deviennent des lettres.

2 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

15,92 €

-40%

26,54 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782849754030
Artiste-Genre Jacques Villeglé
Auteur(s) Sous la direction de Martine Dancer-Mourès et Carine Roma-Clément
Editeur(s) Fage
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 104
Langue Français, English
Dimensions 270 x 205
Technique(s) 50 illustrations
Date parution 2016
Musée Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne

Catalogue de l'exposition Jacques Villeglé. Mémoires, présentée au musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne (5 mars 2016 au 22 mai 2016).

Jacques Villeglé est né à Quimper le 27 mars 1926. Plasticien et peintre, il étudie l’architecture à l’école des beaux-arts de Rennes, où il fait la connaissance de Raymond Hains. À partir de 1949, il s’installe à Paris, co-réalise avec lui ses premiers films et commence à s’approprier les premières affiches lacérées. En 1960, il est signataire de la déclaration constitutive du groupe des Nouveaux Réalistes. Il participe à des expositions dans les plus grands musées du monde, se consacre à la publication de différentes éditions comme Lacéré Anonyme et Urbi & Orbi et ses œuvres font l’objet d’acquisitions dans les plus grandes collections.

Dans l’exposition Mémoires, sur les quatre panneaux du socle en verre de la sculpture centrale – une réplique de Fils d’acier – Chaussée des Corsaires (Saint-Malo) de 1947 -, il dessine carrés magiques ou spirales et emprunte à l’art poétique de Victor Segalen, Tristan Corbière ou Arthur Rimbaud. Cette appropriation donne lieu à une multiplicité d’associations transposées dans son Alphabet socio-politique, sorte de kaléidoscope très personnel d’images visuelles de son passé. Mais Jacques Villeglé a aussi décidé de se confronter à l’un des grands esprits du XXe siècle, Guy Debord, dont il détourne allégrement, en quatre grandes fresques murales, quelques pages du livre Mémoires qu’il a réalisé avec Asger Jorn à la toute fin des années 1950.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus