Lettre d'information

Catalogue d'exposition Chypre, entre Byzance et l'Occident - Musée du Louvre

Courant artistique : Chypre et les arts - Editions Editions musée du Louvre / Somogy - Ouvrage relié - 400 pages - Textes en Français - Publié en 07/11/2012

L’exposition retrace, en quatre sections chronologiques, l’histoire artistique de l’île de Chypre depuis le IVe siècle, date du triomphe de la religion chrétienne dans tout l’Empire romain et premier siècle byzantin, jusqu’à la conquête de l’île par les Turcs en 1571.

Produit indisponible

39,81 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782757205914
Artiste-Genre Courant artistique : Chypre et les arts
Editeur(s) Editions musée du Louvre / Somogy
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 400
Langue Français
Dimensions 300 x 240
Technique(s) 280 illustrations
Date parution 07/11/2012
Poids 2.519
Afficher le lien de contact Oui
Musée Musée du Louvre, Paris

Catalogue d'exposition "Chypre entre Byzance et l'Occident. IVe-XVIe siècle" présentée au musée du Louvre, Paris (28 octobre 2012 - 28 janvier 2013).

Située dans le bassin Levantin, au sud de l’Anatolie et en face de la Syrie, l’île de Chypre est, depuis des temps immémoriaux, une étape incontournable des routes commerciales vers le Proche-Orient et la Palestine.


Riche province de l’Empire romain d’Orient qui commence à devenir byzantin au IVe siècle, elle subit des bouleversements politiques avec la conquête arabe au milieu du VIIe siècle et l’étrange statut de « condominium » instauré entre les deux rivaux, Arabes et Byzantins, pour ménager un égal accès aux ports.


L’île redevient à nouveau byzantine au Xe siècle. Elle offre jusqu’à la fin du XIIe siècle les contours d’une province prospère, qui se couvre d’églises aux décors de fresques remarquables et c’est de cette époque que datent les plus anciennes icônes connues.

Cependant, dès la première croisade (1095-1099), Chypre est devenue un enjeu stratégique entre Orient et Occident pour le contrôle de la Terre sainte. Chypre occupe alors une place singulière dans l’épanouissement d’une peinture d’icônes dite des « croisades », qui opèrent une synthèse originale entre traditions grecques et latines. 

Dernier avant-poste de l’Occident chrétien après la chute d’Acre en 1291, puis de la chrétienté en Méditerranée orientale après la prise successive de Constantinople en 1453 et de Rhodes en 1522, Chypre se tourne dès 1472 vers la première puissance maritime chrétienne, Venise, avec le mariage de Jacques II de Chypre et de Catherine Cornaro. Après le décès de Jacques II en 1473, la reine de Chypre, impuissante face au danger turc, finit par céder son royaume au Doge de Venise en 1489. Sous la domination vénitienne, l’île commencera à s’ouvrir timidement à l’art de la Renaissance. En 1571, la chute de Famagouste marquera la reddition définitive de Chypre aux mains des Turcs. 

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus