Lettre d'information

Saâdane Afif, Anthologie de l'humour noir

Saâdane Afif (né en 1970) - Editions Centre Pompidou - Ouvrage broché - 64 pages - Textes en Français - Publié en 02/01/2011

Saâdane Afif, Prix Marcel Duchamp 2009, s'approprie l'Espace 315 du Centre Pompidou, au centre duquel trône un impressionnant cercueil de deux mètres de long.

Expédié sous 3 à 6 jours

24,17 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782844264848
Artiste-Genre Saâdane Afif (né en 1970)
Auteur(s) Collectif
Editeur(s) Centre Pompidou
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 64
Langue Français
Dimensions 240 x 150
Date parution 02/01/2011
Poids 0.200
Musée Centre Pompidou, Paris

Accompagné d'André Magnin, l'artiste est parti à la recherche d'un artisan capable de réaliser très exactement cette construction en bois selon ses plans.

Il a choisi de travailler en collaboration avec l'artisan Kudjo, au Ghana où, depuis des générations, on fabrique, sculpte et peint des cercueils qui revêtent la forme de toutes sortes d'éléments de la vie quotidienne, des voitures jusqu'aux animaux.

Le cercueil présenté par Saâdane Afif dans cette installation emprunte de la manière la plus reconnaissable les attributs architecturaux et la structure tubulaire du Centre Pompidou, geste architectural manifeste de la fin des années 1970. Il est accompagné de plusieurs bornes en fonte d'aluminium de forme cylindrique, appartenant elles aussi à l'environnement du musée, reproduites à l'identique de celles qui entourent la Piazza, devant le Centre.

Chez Saâdane Afif, la recherche de la figure ou de l'objet, figurative ou abstraite, répond à une méthode dont la finalité est d'accroître la perception.

C'est au regardeur de faire l'oeuvre, comme le préconisait Duchamp. Le titre de cette installation, Anthologie de l'humour noir, fait penser au regard ironique et iconoclaste d'André Breton face à l'oeuvre d'art. La mise en scène de Saâdane Afif impose un renversement des rôles, une circulation des idées très singulière, un bouleversement des valeurs. C'est aussi un trait d'humour noir face à l'utopie culturelle du Centre Pompidou.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus