Lettre d'information

De Courbet à Picasso, musée Pouchkine Moscou

Editions Gianadda - Ouvrage broché - 272 pages - Textes en Français - Publié en 05/07/2009

L'exposition couvre la période de la seconde moitié du XIXe et premier tiers du XXe siècle. Les œuvres exposées sont des jalons de l’histoire des tendances artistiques, du réalisme à l’impressionnisme, post-impressionnisme, et les expérimentations des débuts et de la maturité de l’avant-garde européenne.

 


Produit indisponible

42,60 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9782884431200
Editeur(s) Gianadda
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 272
Langue Français
Dimensions 240 x 220
Date parution 05/07/2009
Poids 1.104

Catalogue de l'exposition "De Courbet à Picasso, musée Pouchkine" présentée à la Fondation Gianadda (19 juin - 22 novembre 2009).

L'époque coïncide avec l’essor inégalé des forces créatrices et sociales en Russie, dont l’intensité s’est exprimée dans une sensation aigüe du nouveau qui donna aux collectionneurs russes la capacité de reconnaître le plus important et significatif dans l’art étranger. Les œuvres présentées dans cette exposition ont été acquises à Paris par des collectionneurs moscovites d’art contemporain, Sergueï Trétiakov, Sergueï Chtchoukine, Ivan Morozov et d’autres.

L’exposition s’ouvre avec les œuvres de Camille Corot, Gustave Courbet et Dagnan-Bouveret. Elle se poursuit avec les peintres du cercle des impressionnistes, Edouard Manet, Edgar Degas, Pierre-Auguste Renoir, Claude Monet, Alfred Sisley et Camille Pissarro. Puis les post-impressionistes avec Vincent Van Gogh, Paul Gauguin et Paul Cézanne. Le symbolisme est représenté par Pierre Puvis de Chavannes et la peinture d’Eugène Carrière. Les membres du groupe des Nabis Maurice Denis, Edouard Vuillard, Pierre Bonnard et le Suisse Félix Vallotton, artistes sont également représentés. L'exposition comprend des œuvres d’Henri Matisse et de Pablo Picasso, que Sergueï Chtchoukine connaissait personnellement. L’exposition s’achève par un groupe de tableaux rappelant la période post-révolutionnaire des collections moscovites. Le premier Musée d’art moderne occidental au monde, créé à Moscou, tâchait de maintenir des liens avec des artistes européens ; c’est ainsi que des tableaux de Fernand Léger, d’Amédée Ozenfant et d’André Lhote arrivèrent de France dans les années 1920.

Le catalogue reproduit en couleurs toutes les œuvres exposées et comprend des textes de Irina Antonova, directrice du musée Pouchkine, Anna Poznanskaïa et Alexeï Petoukhov, conservateurs.

> Détails de l'exposition sur ArtActu.com

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus