Lettre d'information

Le scriptorium d'Albi. Les manuscrits de la cathédrale Sainte-Cécile (VIIe-XIIe siècle)

Editions Rouergue - Relié - pages - Textes en Français - Publié en le 14/09/2007

Les manuscrits de la cathédrale d'Albi ont fait l'objet d'un long travail d'études, aujourd'hui présenté au public. L'ouvrage met en avant quatre points forts : les textes du début du Moyen âge, avec notamment la plus ancienne carte du monde connue, les premiers manuscrits musicaux, l'apogée de l'enluminure romane et enfin les livres des morts du XIIe siècle...

Produit indisponible

38,48 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782841568871
Editeur(s) Rouergue
Format Relié
Langue Français
Dimensions 270 x 240 millimètres
Date parution le 14/09/2007

Les manuscrits de la cathédrale d'Albi ont fait l'objet d'un long travail d'études, aujourd'hui présenté au public. L'activité du scriptorium d'Albi est attestée dès le VIIe siècle et connait son apogée au XIIe siècle : si les VIIe et IXe siècles se remarquent par la cohérence des collections rassemblées, la fin du XIe et le début du XIIe siècles se distinguent par la qualité esthétique des manuscrits.

L'ouvrage met en avant quatre points forts : les textes du début du Moyen âge, avec notamment la plus ancienne carte du monde connue, les premiers manuscrits musicaux, l'apogée de l'enluminure romane et enfin les livres des morts du XIIe siècle. Sans passé romain, Albi a forgé son identité à l'aube du Moyen Âge : le scriptorium de sa cathédrale est alors l'un des centres les plus actifs de l'activité intellectuelle dans l'Occident méridional. Tous les manuscrits proposés témoignent de cette vitalité culturelle, perceptible dès le VIIe siècle et qui culmine au tout début du XIIe siècle. Grâce au partenariat avec la BnF, les archives départementales du Tarn et de la Haute-Garonne, la bibliothèque municipale de Toulouse et la Beinecke Library de l'université de Yale (U.S.A.), l'exposition et son catalogue présentent pour la première fois tous les manuscrits albigeois du Haut Moyen Âge aujourd'hui conservés dans des collections publiques prestigieuses. Elle montre un Moyen Âge de lumière, qui s'exprime aussi sur les célèbres fresques murales de l'édifice, et apporte tout son lustre à ce joyau qu'est la cathédrale Sainte-Cécile.

Ce catalogue collectif réunit un groupe de spécialistes, conservateurs, historiens ou universitaires d'institutions telles que la Bibliothèque nationale de France (département des manuscrits), l'Institut de recherche et d'histoire des textes ou encore l'Ecole pratique des hautes études. L'ouvrage est le deuxième volume de la collection Trésors écrits albigeois, dont le premier était consacré aux incunables. Une abondante illustration photographique en couleur due à Donatien Rousseau enrichit le texte.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus