Félix Marcilhac. Passion Art Déco

Art Déco - Editions Le Passage - Ouvrage relié - 200 pages - Textes en Français

L'ouvrage ouvre pour nous la maison très secrète du collectionneur Félix Marcilhac. Spécialiste des arts décoratifs de la première moitié du XXe siècle, cet antiquaire et historien d’art est un des premiers à avoir remis à l’honneur l’Art nouveau et l’Art déco en France au milieu des années soixante.

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

37,50 €

-50%

75,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Ajouter à mes favoris

Notes et avis clients

(5/5)
1 note(s)

Voir répartition
Noter / écrire un commentaire
Référence LIV_9782847422245
Artiste-Genre Art Déco
Auteur(s) Jean-Louis Gaillemin
Editeur(s) Le Passage
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 200
Langue Français
Dimensions 300 x 240
Date parution 2014
Poids 1.38

Lorsque dans les années 1960, Phillipe Jullian et Maurice Rheims redécouvrent l’Art Nouveau et l’Art Déco, ces styles sont alors confondus sous la même appellation péjorative de « style rétro ». Puis c’est la sortie du purgatoire, le temps des retrouvailles, du revival.

Félix Marcilhac Passion Art Déco, se veut une contribution à l’histoire de cette redécouverte dont Félix Marcilhac a été un des artisans majeurs comme marchand, historien de l’art et expert à l’Hôtel Drouot.

Toiles réalistes ou symbolistes, sculptures cubistes, verres, bronzes, céramiques, laques gagnent alors la galerie Marcilhac rue Bonaparte avant de faire l’objet de savantes monographies.

Ayant décidé de mettre aux enchères les objets qu’il avait gardés pour lui dans sa maison de Boulogne, Felix Marcilhac a trouvé le moment propice pour les présenter dans un ouvrage et évoquer à cette occasion son itinéraire.

Aux antipodes du musée et dans une ambiance qui évoque les intérieurs mythiques tels celui du couturier Jacques Doucet, les différentes pièces de cette maison familiale laissent dialoguer les formes et les couleurs et redonnent une nouvelle vie aux œuvres d’art.

Par Yvon M. (ROUEN, France métropolitaine) le  12 Juin 2017
(5/5