Lettre d'information

Lacloche joailliers

Joaillerie - Editions Coédition Norma/L'Ecole des arts joailliers - Ouvrage relié - 319 pages - Textes en Français

Réputés pour l'élégance et le raffinement de leur fabrication, les modèles signés Lacloche Frères, puis Jacques Lacloche, étaient conçus par les meilleurs ateliers de Paris, tels Langlois, Péry, Rubel, Strauss Allard et Meyer ou Verger, auxquels cet ouvrage rend un hommage attendu.

56,87 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782376660248
Artiste-Genre Joaillerie
Auteur(s) Laurence Mouillefarine, Véronique Ristelhueber
Editeur(s) Coédition Norma/L'Ecole des arts joailliers
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 319
Langue Français
Dimensions 310 x 250
Musée L'Ecole des arts joailliers, Paris

L'ouvrage accompagne l'exposition Lacloche joailliers, présentée à L’École des Arts Joailliers, Paris (23 octobre - 20 décembre 2019).

La maison Lacloche est l'une des gloires de la joaillerie parisienne. Après des débuts modestes rue de Châteaudun en 1892, elle s'établit rue de la Paix, avec des succursales à Londres, à Madrid et dans les stations balnéaires de Nice, Biarritz, Cannes, Deauville, Saint-Sébastien...

Les Lacloche connurent une ascension fulgurante dès la Belle Epoque, séduisant aussi bien les têtes couronnées d'Angleterre, d'Espagne, de Grèce ou du Siam que l'aristocratie et Hollywood.

S'appuyant sur les archives familiales et sur deux extraordinaires albums inédits de gouaches de bijoux, boites et pendules réalisés pour l'Exposition internationale de 1925, cette première monographie met en lumière, à travers plus de 700 documents, les créations exceptionnelles du joaillier, de l'Art nouveau et de l'Art déco aux années 1960.

Ouvrage sous la direction de Laurence Mouillefarine, commissaire de l’exposition à L’École des Arts Joailliers, et de Véronique Ristelhueber. Véronique est documentaliste et iconographe, spécialiste de l’architecture, du design et du paysage du xxe siècle. Son intérêt pour la joaillerie lui vient des dix années qu’elle a passées aux archives de la maison Cartier.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus