Lettre d'information

Pagodes et dragons. Exotisme et fantaisie dans l'Europe rococo 1720-1770

Editions Paris - Broché - Textes en Français
Cet Orient de fantaisie, peuplé d'Occidentaux revêtus d'étranges costumes réputés chinois et japonais, se présente tantôt comme un monde de pure bizarrerie, où règne l'extravagance et l'absurde, tantôt comme un monde idéal, à l'abri des vices et des violences qui déchirent l'Europe.

Produit indisponible

54,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9782879009933
Editeur(s) Paris
Format Broché
Langue Français

L'Europe n'a pas attendu le XVIIIe siècle pour découvrir l'Extrême-Orient et ses arts. Soieries, laques et porcelaines étaient importées en grand nombre depuis le XVIe siècle. On rencontrait des collections d'objets chinois ou japonais aussi bien en Hollande qu'en Allemagne, en France, en Angleterre ou en Italie. La réaction des Européens devant l'Extrême-Orient n'a pas toujours été la même. Au XVIIe siècle, on a cherché à produire des objets susceptibles de rivaliser avec ceux que l'on importait.

Au début du XVIIIe siècle se produit un phénomène nouveau. Les Européens cherchent toujours à percer les secrets de l'Extrême-Orient. Les oeuvres venues d'Orient stimulent l'imagination des artistes et des artisans occidentaux. Il en résulte des créations originales, l'exotisme est maintenant le support des rêves et des craintes qui hantent l'esprit du monde chrétien. Cet Orient de fantaisie, peuplé d'Occidentaux revêtus d'étranges costumes réputés chinois et japonais, se présente tantôt comme un monde de pure bizarrerie, où règne l'extravagance et l'absurde, tantôt comme un monde idéal, à l'abri des vices et des violences qui déchirent l'Europe. Le premier aspect a prédominé pendant la première moitié du siècle, le second a pris le pas après 1750.

Un ouvrage très largement illustré des oeuvres de Boucher, Pillement, des manufactures de Rouen, de Saint-Cloud, de Meissen et auxquels les spécialistes de la question prêtent leur plume.

Textes de Georges Brunel, conservateur général, directeur du musée Cognacq-Jay, Thibaut Wolvesberges, maître de conférences, Université de Paris IV Sorbonne, Muriel Détrie, maître de conférences Université de Paris III Sorbonne Nouvelle, François Jacob, conservateur à l'Institut et musée Voltaire de Genève, Vanessa Alayrac, maître de conférences, Université de Versailles, Tessa Murdoch, Ulrich Pietsch, directeur de la Porzellansammlung, Staatliche Kunstsammlungen, Dresde, Francesco Morena, historien de l'art, John Harris, ancien directeur du Royal Institute of British Architects, Monique Mosser, ingénieur de recherché au CNRS et professeur à l'école d'architecture de Versailles, Perrin Stein, conservateur au Metropolitan Museum of Art de New York, Alastair Laing, conservateur au Natioanl Trust for Places of Historic Interest or Natural beauty, Londres, Antoinette Hallé, conservateur général du Patrimoine, directeur du Musée national de céramiques de Sèvres

> Plus de détails sur ArtActu.com 

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus