Lettre d'information

Le Dit du Genji, illustré par la peinture traditionnelle japonaise en 3 volumes

Editions Diane de Selliers - Trois volumes sous coffret - 1320 pages - Textes en Français - Publié en le 20/09/2007

Le Dit du Genji est un texte fondateur de l'imaginaire japonais et un chef-d'oeuvre de la littérature mondiale. L'édition de Diane de Selliers comprend 520 peintures du XIIe au XVIIe siècle, 450 détails en couleurs et 500 commentaires d'oeuvres. Une grande partie des illustrations est totalement inédite en Occident et provient de musées, monastères et collections privées situés au Japon, aux Etats-Unis et en Europe...

Sélection du Prix SNA du Livre d'Art 2008

Produit indisponible

454,98 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782903656379
Editeur(s) Diane de Selliers
Format Trois volumes sous coffret
Nb. de pages 1320
Langue Français
Dimensions 270 x 290 millimètres
Technique(s) 520 peintures du XIIe au XVIIe siècle, 450 détails en couleurs et 500 commentaires d'oeuvres
Date parution le 20/09/2007
Poids 10.7

Le Dit du Genji est un texte fondateur de l'imaginaire japonais et un chef-d'oeuvre de la littérature mondiale. Les scènes de la vie du Prince Genji ont donné naissance dès le XIIe siècle à une catégorie de peintures, les Genji-e, littéralement les ''images du Genji'' qui constituent un courant pictural à part entière, d'une richesse dont on trouve peu d'équivalents dans la peinture profane mondiale. Réalisées sur toutes sortes de supports - rouleaux, albums, paravents, éventails, kakémonos - et dans des styles variés, les Genji-e permettent au roman d'être lu dans son expression figurée.

L'édition de Diane de Selliers comprend 520 peintures du XIIe au XVIIe siècle, 450 détails en couleurs et 500 commentaires d'oeuvres. Une grande partie des illustrations est totalement inédite en Occident et provient de musées, monastères et collections privées situés au Japon, aux Etats-Unis et en Europe.

Ecrit par une femme au début du XIe siècle, l'ouvrage relate la vie du Prince Genji le radieux dans l'ambiance de la cour impériale de Heian, l'actuelle Kyôto. Au fil de ses amours, le genji explore l'univers féminin non dans un esprit de seul conquête mais pour connaître tous les types de femmes et apprécierles qualités de chacune d'entre elles, tant sur le plan moral qu'esthétique. Sa vie tumultueuse à la cour lui fera connaître la souffrance de l'exil, la solitude, puis la reconquête du pouvoir. D'un raffinement extrême, d'une culture inégalable, le Genji façonnera lui-même la femme idéale en élevant une toute jeune fille, presque une enfant, et ils formeront un couple lié par un amour profond que seule la mort séparera. Murasaki-shibikou nous offre aussi à voir la continuité de ces quêtes sentimentales avec le fils du Prince Genji, qui reprendra le flambeau des beaux-arts et de l'amour.

Le dit du Genji, d'abord destiné à un public féminin, est immédiatement très prisé au sein de la noblesse, puis par un public élargi. Dans les siècles qui suivent sa rédaction, le roman inspire de nombreux poètes, peintres, écrivains, dramaturges, et il est encore actuellement l'objet de multiples études tant il touche par sa modernité : situations, dialogues, modes de pensées, comportement des personnages pourraient être aujourd'hui et font que ce roman écrit il y a mille ans a traversé les époques et les cultures pour atteindre l'universel

Estelle Leggeri-Bauer, maître de conférence à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), spécialiste de la peinture narrative japonaise, a guidé les choix iconographiques et a écrit 500 commentaires qui accompagnent chaque illustration, éclairant ainsi les rapports entre le texte et l’image, la symbolique, la religion, les mentalités de l’époque. Auteur de l’introduction consacrée à la peinture narrative japonaise, ses recherches très approfondies, tant au niveau de l’iconographie que des commentaires, confèrent à cet ouvrage une dimension culturelle et artistique tout à fait inédite.

Les 500 commentaires rédigés par l’auteur, véritable ouvrage en soi dont le fil court à côté du texte littéraire lui-même, ouvrent les clés d’un monde pictural, narratif, symbolique, religieux et historique d’une extrême finesse. Il aura fallu sept années de travail pour publier ce coffret. 

> Sélection du prix SNA 2008

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus