Lettre d'information

Histoire générale du christianisme (2 volumes sous coffret)

Editions PUF Collection Quadrige - Broché sous coffret - 2896 pages pages - Textes en Français - Publié en 22/09/2010

Une Histoire du christianisme n’est pas seulement une histoire de l’Église, ou des Églises chrétiennes, ou des institutions : c’est nécessairement une histoire générale, qui intègre le christianisme dans les sociétés qu’il a engendrées, qu’il a nourries et qui l’ont parfois rejeté.

 

Produit indisponible

52,13 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782130522928
Editeur(s) PUF Collection Quadrige
Format Broché sous coffret
Nb. de pages 2896 pages
Langue Français
Dimensions 146 mm (largeur) - 205 mm (hauteur) - 100 mm (épaisseur)
Date parution 22/09/2010
Poids 2250 g

Cette histoire est culturelle avant d’être événementielle, doctrinale avant d’être institutionnelle. C’est l’histoire des papes et des conciles, des réformateurs et des saints, c’est aussi celle de tant de poètes et d’architectes, de philosophes et de peintres. Une telle entreprise n’est ni confessionnelle ni nationale. Elle a réuni, sans aucun parti-pris religieux, quatre-vingts collaborateurs, de neuf pays différents, avec l’unique objectif de décrire l’action du christianisme et de ses principes sur les sociétés, des origines au XXIe siècle.

 

Table des matières

Jean-Robert Armogathe, Introduction générale


PREMIÈRE ÉPOQUE. — LES ORIGINES (Ier-VIIe s.)

Michel-Yves PERRIN (dir.)

Michel-Yves Perrin, Avertissement au lecteur

Prologue. — Albert I. Baumgarten, Jésus de Nazareth

Première partie. — Naissances (fin Ier s.-début IVe s.)
Chapitre premier. Charles Perrot, Les temps apostoliques
Chapitre II. Michel-Yves Perrin, Jean-Marc Prieur, Jean-Pierre Mahé, Une identité à définir : de la seconde génération chrétienne à la « Grande Église »
Chapitre III. Michel-Yves Perrin, La « Grande Église » face aux défis d’un siècle
Chapitre IV. Wolfgang Wischmeyer, Visibilité du christianisme au IIIe siècle

Deuxième partie. — Renouvellements (IVe s.-VIe s.)
Chapitre premier. Timothy Barnes, L’Empire romain, un empire chrétien ?
Chapitre II. Bernard Meunier, Qui est le Christ ?
Chapitre III. Bruno Luiselli, Le défi barbare
Chapitre IV. Philippe Blaudeau, Rome et Constantinople

Troisième partie. — Christianisations
Chapitre premier. Jean Guyon, Christianiser l’espace
Chapitre II. Thomas J. Talley, Christianiser le temps
Chapitre III. Béatrice Caseau, Christianiser la société
Chapitre IV. Michel-Yves Perrin, Christianiser la culture

Quatrième partie. — Unité et diversité régionales
Chapitre premier. Michel-Yves Perrin, Le monde chrétien occidental
Chapitre II. Averil Cameron, Frédéric Alpi, Bernard Flusin, Ewa Wipszycka, L’Orient chrétien protobyzantin
Chapitre III. Muriel Debié, Michel-Yves Perrin, Jean-Pierre Mahé, L’Orient chrétien non byzantin

Épilogue. — Averil Cameron, Le VIIe siècle ou les métamorphoses du monde chrétien

DEUXIÈME ÉPOQUE. — MOYEN ÂGE (VIIe-XVe s.)

Pascal MONTAUBIN (dir.)

Introduction. — Pascal Montaubin, Le Moyen Âge

Première partie. — La dynamique de l’éclatement du monde christianisé (VIIe-Xe/XIe s.)
Judith Herrin, Chrétiens d’Orient et d’Occident : de la méconnaissance à la rupture (VIIe-XIe s.)
Chapitre premier. La chrétienté grecque : la vitalité des traditions orientales
Chapitre II. Genèse de la chrétienté latine (VIIe-milieu XIe s.)
Chapitre III. Le défi islamique : recul du christianisme (VIIe-XIe s.)

Deuxième partie. — Nouvelles ambitions et limites d’un monde chrétien latin (XIe-XIIIe s.)
Chapitre premier. L’apogée de la chrétienté latine
Chapitre II. L’épanouissement des chrétientés orientales (Xe-XIIIe s.)

Troisième partie. — Ruptures (XIVe-XVe s.)
Chapitre premier. Le repli du christianisme oriental
Chapitre II. Les crises de croissance de l’Occident chrétien
Conclusion

Conclusion, par Pascal Montaubin

Annexes
Bibliographie générale
Liste des cartes et plans du Volume I
Tableau chronologique : des origines au XVe siècle
Index nominum

TROISIÈME ÉPOQUE. — LES TEMPS MODERNES (XVIe-XVIIIe siècle)
Jean-Robert ARMOGATHE (dir.)

Introductions
Jean-Robert Armogathe, Un nouvel univers
Wolgang Röd, Le monde intellectuel

Première partie
I. Le temps des réformes
Jose Ignacio Tellechea Idigoras, Les réformes avant la Réforme
Guy Bedouelle, Les Réformes protestantes (1517-1555)
Jean-Louis Quantin, La difficile alchimie entre Église et État, ou le laboratoire anglais (XVIe-XVIIe s.)
Hubert Bost, Protestantisme et exception française (XVIe-XVIIe s.)
Jose Ignacio Tellechea Idigoras, L’esprit de la réforme catholique
II. Les réformes mises en œuvre
Mario Rosa, Les Réformes catholiques en Europe
Jean-Robert Armogathe, Les nouvelles données de la conscience chrétienne
Jean-Louis Quantin, L’exploration du passé chrétien
Joseph Bergin, Le bon usage de l’argent : le christianisme et l’argent aux XVIIe et XVIIIe siècles
Anne Le Pas de Sécheval, L’art sacré au XVIe siècle : le temps des crises et des réformes

Deuxième partie. — Le christianisme aux dimensions du monde
Marie-Cécile Bénassy-Berling, Jean-Robert Armogathe, Les missions des Amériques
Alain Forest, Espoirs et déboires du christianisme en Asie (XVIIe-XVIIIe s.)
Pierre Gonneau, Réformer l’Église russe (1551-1700)
Jean-Robert Armogathe, La croix sous le croissant

Troisième partie. — Les chrétiens de l’âge baroque à l’âge de raison
Jean-Robert Armogathe, Le christianisme et les États
Clément Meunier, La vie de la liturgie latine en Europe à l’époque moderne
Jean-Robert Armogathe, Les catholiques entre Dieu et le monde
Hubert Bost, Apogée et agonie des orthodoxies protestantes
Pierre Gonneau, L’Église au service de l’autocratie. Les débuts de la période synodale en Russie (1700-1800)
Mathieu Lours, Domus Dei et janua coeli. L’église des temps modernes, une architecture militante
Robin Briggs, La persécution des sorcières
Jean-Robert Armogathe, Les nouvelles exigences de l’Âge classique

Quatrième partie. — Le christianisme et les Lumières
Jean-Robert Armogathe, De la Réforme aux Lumières : le christianisme sous le feu
Hubert Bost, La religion du cœur et l’éclatement confessionnel
Rolf Geissler, Les Lumières contre le christianisme
Daniele Menozzi, De la Révolution baptisée à la déchristianisation

Conclusion. — Jean-Robert Armogathe, De l’âge des Confessions au Siècle des Lumières

Bibliographie générale


QUATRIÈME ÉPOQUE. — DE 1800 À NOS JOURS
Yves-Marie HILAIRE (dir.)

Introduction, par Jean-Robert Armogathe

Première partie. — 1800-1848/1850 : la reconstruction post-révolutionnaire
Chapitre premier. Gérard Pelletier, L’Église pendant l’ère napoléonienne (1799-1815)
Chapitre II. Maria Lupi, Restaurations et derniers temps de l’absolutisme (1815-1848)
Chapitre III. Aleksandr Lavrov, L’Église russe orthodoxe dans la première moitié du XIXe siècle

Deuxième partie. — 1850-1880 : les Églises chrétiennes face aux mouvements nationaux
Chapitre premier. Giacomo Martina, Le monde catholique sous Pie IX
Chapitre II. Jeffrey Klaiber, Modernisation et anticléricalisme en Amérique latine

Troisième partie. — 1800-1950 : les missions chrétiennes
Chapitre premier. Jean Pirotte, La pénétration du christianisme dans les cultures non-européennes : dynamique, enjeux et stratégies (1815-1950)
Chapitre II. Jacqueline de Proyart, Les missions orthodoxes en Sibérie

Quatrième partie. — 1860-1914 : dans l’esprit du siècle
Chapitre premier. José Andres-Gallego, Les Églises face aux États modernes dans l’Europe protestante et catholique (1870-1914)
Chapitre II. Régis Ladous, Le magistère catholique face au progrès scientifique (1870-1914)
Chapitre III. Gérard Cholvy, Encadrée par les œuvres, la pratique des laïcs se renouvelle (1860-1914)
Chapitre IV. Karl Christian Felmy, La rénovation spirituelle et religieuse du monde orthodoxe (1860-1914)
Chapitre V. Jay P. Dolan, Religion et société américaine (1870-1914)

Cinquième partie. — 1914-1962 : Du désordre mondial à un fragile équilibre
Prologue, par Yves-Marie Hilaire
Chapitre premier. Michel Fourcade (avec le concours de Pierre-Yves Kirschleger), La Grande Guerre et le désordre mondial (1914-années Trente)
Chapitre II. Yves-Marie Hilaire, L’émergence du militantisme catholique (1914-1962)
Chapitre III. Pierre-Yves Kirschleger, Vitalité et diversité du protestantisme mondial
Chapitre IV. Michel Fourcade (avec le concours de Pierre-Yves Kirschleger), Les Églises dans le conflit des idéologies (1928-1939)
Chapitre V. Michel Fourcade (avec le concours de Pierre-Yves Kirschleger), Sur les ruines de la guerre totale, une chrétienté inachevée (1939-1962)
Chapitre VI. Dimitri V. Pospielovsky, Les Églises orthodoxes d’Europe sous les régimes communistes

Sixième partie. — 1962-2007 : du Concile Vatican II à nos jours
Chapitre premier. Régis Burnet, L’interprétation de la Bible depuis 1943, ou pour en finir avec le modernisme
Chapitre II. Maurilio Guasco, Le christianisme occidental dans la crise des valeurs
Chapitre III. Georges Tavard, De l’œcuménisme au renouveau de la visibilité
Chapitre IV. Paul Gifford, Les nouvelles Églises
Chapitre V. Yves-Marie Hilaire, L’identité religieuse de l’Europe depuis 1950 : de la crise de la conscience missionnaire à la nouvelle évangélisation
Chapitre VI. Hyacinthe Destivelle, Les chrétiens de l’Est à la sortie du totalitarisme (1989/1991-2007)
Chapitre VII. Jacques Gadille, Le christianisme africain. Grandes tendances théologiques

Conclusion. — Yves-Marie Hilaire, De 1800 jusqu’à nos jours

Tableau chronologique : 1799-2008

Jean-Robert Armogathe, Conclusion générale

A propos des auteurs

Cette Histoire générale du christianisme est publiée sous la direction de Jean-Robert Armogathe, avec Yves-Marie Hilaire, Pascal Montaubin et Michel-Yves Perrin.

Jean-Robert Armogathe est directeur d’études pour l’histoire des idées religieuses et scientifiques dans l’Europe moderne, à l’École pratique des hautes études (Sciences religieuses, Sorbonne).

Yves-Marie Hilaire est professeur émérite d'histoire contemporaine à l'Université de Lille III.
Pascal Montaubin est maître de conférences en Histoire médiévale (Université de Picardie-Jules Verne, Amiens).

Michel-Yves Perrin est directeur d’études à l’École pratique des hautes études (Sciences Religieuses,
Chaire « Histoire et doctrines du christianisme latin ».

 

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus