Lettre d'information

René Iché - L'art en lutte

René Iché - Editions Snoeck / Musée La Piscine, Roubaix - Ouvrage broché - 192 pages - Textes en Français - Publié en 2023

René Iché (1897-1954), figure même de l’artiste engagé, est considéré comme l’un des plus remarquables représentants de la sculpture moderne française, puis, après-guerre, du mouvement de la Figuration européenne.

• Voir détails de l'exposition

27,49 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9789461617910
Artiste-Genre René Iché
Auteur(s) Collectif
Editeur(s) Snoeck / Musée La Piscine, Roubaix
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 192
Langue Français
Dimensions 280 x 245
Date parution 2023
Musée Musée La Pisicine, Roubaix

Catalogue de l'exposition René Iché, l'art en lutte, présentée au Musée La Piscine, Roubaix (24 juin - 3 septembre 2023).

Artiste discret et engagé, René Iché est un sculpteur à l'engagement politique exemplaire. Le motif de la lutte, comprise comme corps-à-corps charnel ou comme combat, résistance, défense d’une cause, est au cœur de son œuvre.

Ses recherches esthétiques et techniques ont été menées de front avec une réflexion plus générale sur la place de l’artiste dans la société et dans l’histoire. Il a développé une production érudite, à plusieurs niveaux de lecture, interrogeant ses expériences intimes pour concevoir un œuvre contemporain de portée universelle.

Proche d’Apollinaire et de Max Jacob, soutenu par Bourdelle, ce vétéran de 14-18 conçoit à Montparnasse ses premières ébauches d’Homme succombant ou de Lutteurs. Deux décades plus tard, alors qu’il a rejoint la Résistance, au sein du réseau du musée de l’Homme, Iché les reprend et les décline de manière quasi obsessionnelle.

Très tôt, il a accompagné les thèmes et engagements des surréalistes comme en témoignent son Inconnue de la Seine, ses masques d’André Breton et de Paul Éluard. Dans les années 30 et 40, Iché livre des portraits  et des statues qui sont autant des figures psychologiques que des manifestes. Après la Libération, il inscrit ses Otages de Puiseaux ou Lutteurs de Carcassonne dans un espace ouvert où la sculpture monumentale s’allie à l’architecture.

En 1954, il décède prématurément à Paris alors qu’il vient d’être désigné pour concevoir  le Monument aux martyrs d’Auschwitz.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus