Lettre d'information

Velickovic. Peinture 1954-2013

Vladimir Velickovic (né en 1935) - Editions Gourcuff Gradenico - Ouvrage relié - 360 pages - Textes en Français - Publié en 26/04/2013

L’ouvrage est une véritable monographie consacrée à la totalité de la peinture de Velickovic.

Produit indisponible

113,74 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782353401383
Artiste-Genre Vladimir Velickovic (né en 1935)
Auteur(s) Alain Avila, Bernard Noël
Editeur(s) Gourcuff Gradenico
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 360
Langue Français
Dimensions 320 x 295
Technique(s) Environ 450 reproductions
Date parution 26/04/2013
Epoque XXe - XXIe siècle
Poids 4.975
Afficher le lien de contact Oui

Vladimir Velickovic est né à Belgrade (Yougoslavie) en 1935. Diplômé de l’école d’architecture de Belgrade en 1960, il s’oriente vers la peinture et réalise sa première exposition personnelle en 1963. Il obtient en 1965 le prix de la Biennale de Paris, ville où il s’installe l’année suivante et où il vit et travaille aujourd’hui encore.

Il est révélé dès 1967 par une exposition à la galerie du Dragon et apparaît aussitôt comme un des artistes les plus importants du mouvement de la Figuration narrative. Nommé en 1983 Professeur à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, Vladimir Velickovic y a enseigné pendant dix-huit années. Il est membre de l’Académie des Beaux-Arts.

Témoin, dans son enfance, des atrocités commises par les nazis en Yougoslavie, Vladimir Velickovic exprime, par la peinture, la douleur et la violence de cette mémoire. Dans les années 1960, il aborde les thèmes qui figureront de manière récurrente dans son œuvre. Il peint des hommes ou des animaux (le plus souvent des rats ou des chiens) dont les corps sont confrontés à des situations dramatiques et terrorisantes.

A partir des années 1970, il réalise des séries de peintures et de dessins inspirées des photographies du photographe anglo-américain, du XIXe siècle, Eadweard Muybridge. Il s’agit d’œuvres inspirées par le mouvement, le déplacement ou la répétition : séries des « Descentes » [1989–1991] et des «Crochets » [1983–1991].

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus