Lettre d'information

De Blonder à Blondel

Sasza Blonder / André Blondel (1909-1949) - Editions Actes Sud - Ouvrage broché - 208 pages - Textes en Français - Publié en 25/07/2009

A travers la présentation de peintures, dessins et monotypes, le présent ouvrage cherche à dresser le portrait de cet artiste aux identités multiples, marqué par son éducation juive, son adhésion aux idées communistes, sa participation à l'effervescence artistique polonaise, puis son changement de nationalité et sa nouvelle identité.


Expédié sous 3 à 6 jours

37,54 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782742784042
Artiste-Genre Sasza Blonder / André Blondel (1909-1949)
Auteur(s) Pascal Bonafoux
Editeur(s) Actes Sud
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 208
Langue Français
Dimensions 280 x 220
Date parution 25/07/2009
Poids 1.2
Musée Musée Paul Valery, Sète

Catalogue de l'exposition "De Blonder à Blondel, présentée au musée Paul Valery de Sète (3 juil. - 8 nov. 2009).

Né en 1909 à Tchortkov dans une famille de commerçants juifs, Sasza Blonder débute sa première carrière de peintre en Pologne. Par la suite, il étudie à Paris, aux Beaux-Arts, alors que le mouvement de l'Ecole de Paris est en plein essor, puis à l'Académie des arts plastiques de Cracovie, et participe très activement à la vie politique et culturelle de son temps. Il crée le groupe artistique "Les Vivants" et sera l'un des membres clés du célèbre "Groupe de Cracovie". Son travail est très vite reconnu et apprécié, faisant de lui, encore aujourd'hui, un peintre d'importance en Pologne.

Son départ pour la France, peu avant que n'éclate la Seconde Guerre mondiale, a bouleversé la trajectoire d'une carrière florissante. Il se marie à une Française et change la dernière lettre de son nom, afin de ne pas être identifié comme juif : il devient alors André Blondel. Jusqu'à sa mort accidentelle, en 1949, à l'âge de quarante ans, il sera une des figures majeures de la scène culturelle et artistique du Midi de la France. Peintre passionné et très prolifique, il a laissé derrière lui quelque six cents huiles et autant de dessins.

Jerzy Malinowski et Natasza Styrna, spécialistes des peintres juifs et des mouvements artistiques polonais des années 1930, nous dévoilent plus en détail la première partie du parcours de Sasza Blonder. Marie Boyé-Taillan et Pascal Bonafoux, historiens de l'art, et Jean-Jacques Breton, collaborateur du département livres de la RMN, ont analysés son parcours et les spécificités de son travail, notamment sur l'autoportrait, durant sa période française.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus