Lettre d'information

Auguste Herbin (1882-1960)

Auguste Herbin - Editions Musée de Montmartre / El Viso - Ouvrage relié - 192 pages - Textes en Bilingue Français / English - Publié en 2024

Le peintre Auguste Herbin est le secret le mieux gardé de l’aventure de l’art moderne. Il a pourtant pris une part active à toutes les ruptures créatives du XXe siècle : fauvisme, cubisme, abstraction. Celui qui, pendant dix-huit années, a vécu au Bateau-Lavoir aboutit dans son ultime manière à un alphabet plastique à visée universelle.

2 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

30,33 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9788412679595
Artiste-Genre Auguste Herbin
Auteur(s) Céline Berchiche, Mario Choueiry, Peter Kropmanns, Serge Lemoine
Editeur(s) Musée de Montmartre / El Viso
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 192
Langue Bilingue Français / English
Dimensions 280 x 230
Date parution 2024
Musée Musée de Montmartre, Paris

Catalogue de l'exposition Auguste Herbin (1882-1960), présentée au Musée de Montmartre, Paris (15 mars - 15 septembre 2024).

Ce livre permet de comprendre l'admiration immense qu'Herbin suscita dès ses débuts dans le monde de la peinture depuis son époque fauve, puis cubiste jusqu'à l'abstraction pure.

Le catalogue retrace les sept périodes créatrices du peintre : postimpressionnisme, fauvisme, cubisme, objets monumentaux, nouvelle figuration, première et deuxième abstraction, avec des œuvres souvent inédites. Herbin retrouve ici sa place dans l'histoire de l'art moderne et nous présente des œuvres de premier plan dans chacune de ses périodes de création.

Repéré par les plus grands marchands du XXe siècle, Auguste Herbin a été présent dans toutes les expositions qui ont forgé l'histoire des avant-gardes. Il est représenté dans les collections les plus légendaires du XXe siècle naissant, des Allemands Wilhelm Uhde et Henry Simms aux Russes Sergueï Chtchoukine et Ivan Morozov.

Herbin est exposé dans toute l'Europe. Dès 1905, il est l'un des premiers peintres fauves. Au Salon des Indépendants de 1908, il présente des œuvres cubistes. En 1913, sa carrière internationale est déjà remarquée par la critique française et étrangère. Ses reliefs et objets monumentaux des années 1920 n'ont pas d'équivalent en France, mais le placent dans l'avant-garde internationale du constructivisme et du néoplasticisme. Son œuvre figure dans le catalogue emblématique de l'exposition "Cubisme et art abstrait" de 1936 au tout nouveau Museum of Modern Art de New York.

Après une évolution intérieure singulière ponctuée par l'un des plus captivants revirements réalistes du "retour à l'ordre", il devient le pionnier et le promoteur de l'abstraction pure dans la France de l'entre-deux-guerres.

L'influence d'Auguste Herbin s'est accrue dans la seconde moitié du XXe siècle. Son ultime langage pictural consiste en un alphabet plastique (1942), un espéranto radicalement dépourvu d'objets qui lui permet d'affirmer une liberté souveraine. Il devient le mentor des futurs maîtres de l'abstraction géométrique et de l'Op Art, de l'Europe aux Amériques. 

Animé par une conscience de l'absolu, comme l'a écrit Jean Cassou, il a cultivé la discrétion d'un travailleur acharné. Il a laissé une œuvre multiple, originale et singulière, celle d'un maître à part entière.



Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus