Newsletter

Patrice Chéreau au Louvre, les visages et les corps

Patrice Chéreau - Publisher Flammarion - Ouvrage broché - 211 pages - Text in Français - Published in 30/10/2010

Invité à concevoir une exposition au Louvre, Patrice Chéreau rend visible « ce que chaque visiteur fait peut-être en secret, cette façon de relier les œuvres d’art à ses propres émotions, à ses souvenirs les plus intimes ».

Product not available

30,81 €

Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France

Customer ratings and reviews

Nobody has posted a review yet
in this language
Model 9782081241817
Artist Patrice Chéreau
Publisher Flammarion
Format Ouvrage broché
Number of pages 211
Language Français
Dimensions 275 x 210
Published 30/10/2010
Weight 0.760

Catalogue de l'exposition "Les visages et les corps, Patrice Chéreau au Louvre" présentée au musée du Louvre, Paris (4 novembre 2010 - 31 janv. 2011).

Patrice Chéreau met en scène une quarantaine de peintures issues des collections du musée du Louvre, du Centre Georges-Pompidou, du musée d’Orsay…

"Le Louvre, pour moi, c'est quoi, au fait ? C'est la nuit noire, au bout du pont des Arts, puis la lumière de l'aube, c'est le matin pour aller au lycée, un autobus, c'est ma découverte du théâtre, un pont, des arcades, passer le matin sous l'Institut quand il fait encore nuit. [...] C'est dans ces mêmes jours, ou pas loin, le lycée sombre où mes jambes et mes genoux tremblent parce qu'on me demande soudain de faire ce que j'ai toujours désiré : monter sur un plateau. Ce sont les yeux brillants d'Osiris dans son passage souterrain [...], c'est l'art pompier, celui que mon père appelle ainsi avec mépris, et dont je n'ose pas dire que je l'aime plutôt bien, c'est le sommeil d'Endymion et l'enterrement d'Atala, toutes ces chairs blanches qui me tentent si violemment, [...]. C'est la solitude de l'adolescence - celle qui ne m'a jamais quitté et qui est aujourd'hui encore le moteur le plus sûr qui me met au travail, la force qui me fait échafauder des projets -, c'est son cortège de désirs et d'avidité, de tendresse et de manque, des images, oui, dont je me dis alors naïvement que je veux les refaire, ces visages que je n'ose pas regarder et dont je ne sais pas encore que je saurai un jour les faire travailler, les faire se modifier de l'intérieur. Et d'ailleurs, qu'est-ce que je sais faire ? Des images justement, il paraît, et pourtant je les critique aujourd'hui". Patrice Chéreau

Reviews

Be the first to write your review !

Recently viewed items