Newsletter

Son œil dans ma main - Raymond Depardon et Kamel Daoud

Raymond Depardon - Publisher Images Plurielles / Barzakh - Couverture toilée - 232 pages - Text in Français - Published in 2022

Une sélection de photographies prises par Raymond Depardon à l'occasion de séjours en Algérie, accompagnées de textes de l'écrivain Kamel Daoud.

> Voir détails de l'exposition

1 item in stock

33,18 €

Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France

Customer ratings and reviews

Nobody has posted a review yet
in this language
Model 9782919436514
Artist Raymond Depardon
Author Kamel Daoud
Publisher Images Plurielles / Barzakh
Format Couverture toilée
Number of pages 232
Language Français
Dimensions 240 x 230
Technique(s) 136 photographies en bichromie
Published 2022

Catalogue de l'exposition Raymond Depardon / Kamel Daoud. Son œil dans ma main. Algérie 1961-2019, présentée à l'Institut du Monde Arabe, Paris (8 février - 17 juillet 2022).

Algérie 1961, Raymond Depardon, âgé de dix-neuf ans, est envoyé en reportage par l’agence Delmas dans un pays en plein tumulte – ce sont les derniers soubresauts de la guerre d’indépendance algérienne. Le jeune photographe capture à vive allure ses images ; il en réunit une centaine, saisissantes. Il dit volontiers que sa conscience et sa sensibilité se sont forgées de manière décisive lors de ce voyage.

L’idée a germé que Raymond Depardon fasse un nouveau voyage en 2019 pour compléter avec un « post-scriptum » les photos de 1961. Ce qu’il fait du 15 au 24 septembre 2019. Il photographie Alger, toujours en noir et blanc, dans sa foisonnante contemporanéité. Il se rend également 5 jours à Oran, où il retrouve l’écrivain Kamel Daoud pour de longues déambulations dans la ville. Celles-ci se sont révélées si puissantes qu’il a été décidé d’en conserver une 30aine.

Kamel Daoud, enchanté par le projet, a écrit plusieurs textes.
Ils sont presque disjoints des photos, il s’agira de méditations ou de rêveries sauvages.
Si l’on reprend la distinction élaborée par Barthes, chère à Raymond Depardon : loin d’être des « textes-ancrage », ils seront des « textes-relais », autonomes par rapport à celle-ci, sans lien apparent avec elle, comme des textes « visions ».

Reviews

Be the first to write your review !

Recently viewed items