Newsletter

La bataille des Beaux-Arts. Art et Politique à Nice au XIXe siècle

Art & Histoire - Publisher Snoeck / Musée des Beaux-arts de Nice - Ouvrage broché - 135 pages - Text in Français - Published in 2021

Cent-soixante ans après l’annexion de Nice à la France, le musée des Beaux-Arts Jules Chéret revient sur l’histoire de sa création, intimement liée à cet événement historique.

3 items in stock

30,33 €

Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France

Customer ratings and reviews

Nobody has posted a review yet
in this language
Model 9789461616623
Artist Art & Histoire
Author Johanne Lindskog, Marion Duvigneau, Jean-Paul Potron
Publisher Snoeck / Musée des Beaux-arts de Nice
Format Ouvrage broché
Number of pages 135
Language Français
Dimensions 280 x 220
Published 2021
Museum Musée des Beaux-arts de Nice

Catalogue de l'exposition La bataille des Beaux-Arts. Art et Politique à Nice au XIXe siècle, présentée au Musée des Beaux-arts de Nice (19 mai - 31 novembre 2021).

Lorsque Napoléon III visite Nice en 1860, l’activité artistique reste le fait d’initiatives privées. L’Empire met alors en œuvre une politique volontariste, empreinte de bienveillance envers les territoires nouvellement rattachés. Très vite, le projet du musée des Beaux-Arts est porté par des personnalités dont les origines, activités et positions politiques diverses nourrissent un débat passionnant mêlant les dimensions esthétiques et sociales aux questions d’identité et de revendications territoriales.

Un regard rétrospectif, pour expliquer le musée tel qu’on le connaît aujourd’hui, dans toute sa splendeur et l’éclectisme de sa collection.

Les collections mettent en avant une réelle évolution en peinture comme en sculpture. Les thèmes et sujets abordés, le dynamisme de la couleur, l'utilisation de la lumière sont clairement un passage de la peinture classique vers une modernité recherchée par les artistes. Les collections de peinture et de sculpture s'étendent XIVe au XXe siècle avec le Bronzino au XVIe, B. Zenale au XVIe, Jan Brueghel de Velours au XVIIe, H . Fragonard et les Vanloo au XVIIIe, au XIXe J. B Carpeaux et les peintres orientalistes, puis J. Chéret, G-A Mossa pour la Belle Epoque, et enfin R. Dufy au XXe siècle.

Le musée des Beaux Arts a été installé en 1928 dans une magnifique demeure construite sur l'initiative de la princesse ukrainienne Kotchoubey en 1878 et achevée par l'américain Thompson. Un siècle plus tard, le charme du bâtiment opère toujours grâce à de remarquables hauteurs sous plafond et à un monumental escalier de marbre.

Puis, la collection s'est enrichie des dons et legs de Mesdames Bashkirtseff, Ziem, Clément-Carpeaux, Dufy, du baron et de la baronne Vitta, de Maurice Fenaille et Gustav-Adolf Mossa, plus récemment des legs de mesdames Odette Avigdor d'Acquaviva et celui de Madame Ethel Messiah.
Et, en 2002, d'une importante donation constituée de 75 sculptures de Michel de Tarnowsky.

Les oeuvres les plus emblématiques de ce musée sont la Crucifixion d'Agnolo Bronzino (1540), La console jaune aux deux fenêtres de Raoul Dufy (1948), Le déjeuner sur l'herbe de Jules Chéret (1904), Fenêtre ouverte sur la Seine de Pierre Bonnard (1912), Allégorie de la Terre et Allégorie de l'Eau de Jan I Brueghel& Hendrick Van Balen (XVIIe siècle), Le pêcheur napolitain de Jean-Baptiste Carpeaux(1858).

Reviews

Be the first to write your review !

Recently viewed items