Newsletter

La société des peintres orientalistes français

Publisher Echelle de Jacob - Volume relié, cousu, collé, dos rond, tranchefile, signet - 394 pages - Text in Français - Published in 2008

Répertoire des exposants et listes de leurs oeuvres (1889-1943).

Ce condensé de 31 livrets, souvent rarissimes ou même uniques, soit environ 15000 notices d'oeuvres, présente les noms des exposants classés alphabétiquement, suivis des dates, lieux de naissance et décès. Puis sont retranscrits dans leur intégralité les noctices des catalogues dans les différentes sections : peinture, sculpture, dessin, gravure, art décoratif, architecture.

Shipped within 3 to 6 days

105,21 €

Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France

Customer ratings and reviews

Nobody has posted a review yet
in this language
Model LIV_9782913224735
Publisher Echelle de Jacob
Format Volume relié, cousu, collé, dos rond, tranchefile, signet
Number of pages 394
Language Français
Dimensions 160 x 240
Published 2008

Lors de l'Exposition universelle de 18898, quelques orientalistes furent réunis par Léonce Bénédite dans le Pavillon de l'Algérie dont Alphonse Point avait décoré les salles. C'est en 1893, toujours à l'initiative de L. Bénédite, conservateur du musée du Luxembourg puis premier conservateur du musée Rodin, que la Société des Peintres orientalistes français (SPOF) est officiellement fondée. "La Société des Peintres orientalistes français" a pour but de favoriser les études artistiques sous l'inspiration des pays et des civilisations d'Orient et d'Extrême-Orient, par tous les moyens dont elle peut disposer : Expositions annuelles, Missions, Encouragements aux artistes, aux sociétés locales, aux musées, etc.".

A partir de 1908, et suite à l4exposition coloniale de Marseille de 1906, la SPOF fut chargé de sélectionner les boursiers de la villa Abd-el-Tif, "Villa Médicis" d'Algérie. Léon CAuvy et Paul jouve furent les premiers lauréats de ce prix. Durant ses 53 années d'existence, 82 artistes en bénéficièrent.

Une importante introduction historique de Stéphane Richemond, spécialiste et auteur de plusieurs ouvrages sur la sculpture orientaliste, nous présente l'histoire de cette société. Etayée sur des documents indits, cette première étude sur la SPOF nous permet de replacer dans leur contexte cette série d'expositions, une des pages peu connues de la vie artistique française et coloniale dans la première moitié du XXe sièccle.

 

Reviews

Be the first to write your review !

Recently viewed items