Newsletter

Yves Klein. Corps, couleur, immatériel

Publisher Centre Pompidou - Broché - pages - Text in Français - Published in

Trois thématiques (l'imprégnation, l'incarnation et la dématérialisation) introduites par le bleu, le rose et l'or - trois couleurs définies par l'artiste comme étant complémentaires et essentielles à son travail - permettront d'aborder l'oeuvre d'Yves Klein en insistant sur les sujets peu traités dans les publications existantes : les anthropométries, les sculptures, les projets utopiques, la maîtrise du médium vidéo et photographique.

Product not available

18,96 €

Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France

Customer ratings and reviews

Nobody has posted a review yet
in this language
Model 9782844263049
Publisher Centre Pompidou
Format Broché
Language Français
Dimensions 250 x 40 x 290 millimètres

Trois thématiques (l'imprégnation, l'incarnation et la dématérialisation) introduites par le bleu, le rose et l'or - trois couleurs définies par l'artiste comme étant complémentaires et essentielles à son travail - permettront d'aborder l'oeuvre d'Yves Klein en insistant sur les sujets peu traités dans les publications existantes : les anthropométries, les sculptures, les projets utopiques, la maîtrise du médium vidéo et photographique. L'ouvrage mettra également l'accent sur des aspects encore inexplorés du travail d'Yves Klein : ses relations avec les artistes, son voyage aux Etats-Unis, la perception de son oeuvre dans le contexte de l'époque en France et par les artistes américains. ''Attendu que j'ai peint des monochromes pendant quinze ans, Attendu que j'ai crée des états de peinture immatérielle, Attendu que j'ai manipulé les forces du vide, Attendu que j'ai sculpté le feu et l'eau et que, du feu et de l'eau, j'ai tiré des peintures, Attendu que je me suis servi de pinceaux vivants enduits de peinture [...]. Attendu que j'ai inventé l'architecture et l'urbanisme de l'air [...] Attendu que j'ai proposé une nouvelle conception de la musique avec ma ''Symphonie Monoton-Silence'', Attendu que, parmi d'autres aventures sans nombre, j'ai recueilli le précipité d'un théâtre du vide, [...] De la même manière que je créais une ''Symphonie Monoton-Silence'' [en 1949], composée de deux parties - un énorme son continu suivi d'un silence aussi énorme et étendu, pourvu d'une dimension illimitée - je vais tenter aujourd'hui de faire défiler devant cous un tableau oral de ce qu'est la courte histoire de mon art, ce qui sera suivi naturellement, à la fin de mon exposé, d'un pur silence affectif.'' Yves Klein, Manifeste de l'hôtel Chelsea, 2e version, 1961.

Reviews

Be the first to write your review !

Recently viewed items