Ludovico Ariosto (1474 - 1533)

Ludovico Ariosto (1474 - 1533), écrivain et homme de cour au service des princes d’Este, publie en 1516 à Ferrare la première édition du Roland furieux. Cet ample poème chevaleresque (près de 40 000 vers) respire l’exubérance, la grâce et la curiosité intellectuelle de la Renaissance italienne.

L'Arioste trouve son inspiration dans la culture visuelle et littéraire de son époque, dont il réinterprète les thèmes, les images et les codes. L'univers qu'il met en scène dans le Roland furieux est empreint d'un imaginaire courtois et chevaleresque dont on trouve des échos chez de nombreux artistes de la Renaissance italienne, de Pisanello à Nicoló dell'Abate. Mais s'il s'approprie un héritage de récits et d'images, il n'en redessine pas moins les contours et les formes avec sa verve poétique et ses intentions propres. Les histoires de saint Georges combattant le dragon ou de Persée délivrant Andromède font par exemple l'objet de réinterprétations de la part de l'écrivain, qui figurent parmi les passages les plus célèbres de son œuvre. Sa liberté d'invention, ses questionnements sur la nature humaine, la beauté et l'expressivité de sa langue ont à leur tour nourri la créativité d'artistes, notamment en France au XIXe siècle.

Rechercher "Ludovico Ariosto (1474 - 1533)" parmi les livres de DessinOriginal.com


Imaginaire de l'Arioste, l'Arioste imaginé

Le 12 mars 2009

Ludovico Ariosto (1474 - 1533), écrivain et homme de cour au service des princes d'Este, publie en 1516 à Ferrare la première édition du Roland furieux. Cet ample poème chevaleresque (près de 40 000 vers) respire l'exubérance, la grâce et la curiosité intellectuelle de la Renaissance italienne.