Boites en or et objets de vertu Boites en or et objets de vertu

Boites en or et objets de vertu

Sous l'appellation « objets de vertu », on classe tous les menus bibelots précieux, montres, pommeaux de canne, petites lunettes, parfois même les boîtes et les étuis… c'est-à-dire plus ou moins tout ce que l'on appelait des « bijoux » au 18e siècle. Les bonbonnières et les tabatières furent au 18e siècle, le luxe suprême. On en faisait collection, comme on recherchait les tableaux ou les médailles. Une tabatière était ainsi bien plus qu'une tabatière : bijou de valeur, enrichi parfois de pierres précieuses, orné souvent d'un portrait, il s'agissait aussi de souvenirs au pouvoir évocateur puissant, témoignant d'une amitié, d'un amour, d'un haut fait, d'un honneur singulier.

Rechercher "Boites en or et objets de vertu Boites en or et objets de vertu" parmi les livres de DessinOriginal.com


Exposition L'invention d'un trésor, vaisselles précieuses de la Renaissance

Le 27 avril 2012

L'exposition du château d'Ecouen présente les objets du trésor de Pouilly et nous offre plus largement une vision de la réalité de la vie quotidienne, de l'organisation des repas, la présentation des mets et les usages de la table à la Renaissance.


Exposition Boîtes en or et objets de vertu au 18e siècle

Le 5 mars 2012

Le musée Cognacq-Jay conserve une des plus importantes collections de boîtes et « d'objets de vertu » en France : boîtes à mouches, tabatières, étuis et nécessaires. Objets de luxe, ces "bijoux" étaient indispensables au 18e siècle.

Vos annonces