Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Oublier Rodin ? La sculpture à Paris, 1905-1914 - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

Oublier Rodin ? La sculpture à Paris, 1905-1914

Paris, Musée d'Orsay (10 mars - 31 mai 2009)

Publié le mercredi 08 avril 2009



L'exposition propose de regarder les dix années de création situées entre 1905 et la première guerre mondiale à travers le prisme de "l'après-Rodin" : la manière dont toute une génération se pose la question de la nature et du devenir de la sculpture.


Rodin_1.jpgA la fin du XIXe siècle et au début du XXe, Rodin est au faîte de sa gloire. En 1900, son exposition du pavillon de l'Alma, a un immense retentissement et précède une série d'expositions personnelles à travers l'Europe. Partout, il fascine les jeunes artistes qui ont tous une période rodinienne.

Pour la génération de sculpteurs apparue dans les années 1890, qui se heurtent aux conventions académiques, Rodin apparaît comme celui qui a redonné vie à leur art. Les premières oeuvres de Joseph Bernard, Gaudier-Brzeska, Brancusi, Picasso ou Zadkine, reflètent l'influence indéniable du maître. Bien plus, certains travaillent pour lui : Bourdelle, Brancusi, Maillol, Pompon...

Au tournant de 1900, tous les sculpteurs parvenant à maturité connaissent à l'égard de Rodin une relation de fascination et de répulsion. C'est alors qu'une mutation apparaît, les artistes se mettent à fuir l'esthétique émotionnelle de Rodin et abandonnent l'expression pour revenir à la forme.

Ces jeunes sculpteurs cherchent à fuir les "figures rudement tordues de Rodin, ses épaisses cordes de muscles tendues à la limite de rupture pour ne soutenir aucun poids, ses personnages contractés comme par un spasme" pour "la tranquillité, la stabilité éternelle".

La nouvelle esthétique qui se met en place entraîne une simplification des formes jusqu'à l'austérité. Une tendance à la géométrisation se fait nettement sentir. Partout aussi, on constate une nouvelle conception de la surface de la sculpture, les modelés se lissent, toute animation de l'épiderme disparaît.

Seule la forme juste, nécessaire est recherchée, l'ère de l'imitation est révolue. Tout comme pour le cubisme et le futurisme, les sculpteurs cherchent à "mettre de l'ordre dans l'afflux chaotique des perceptions".

Informations pratiques

 Musée d'Orsay, entrée par le parvis, 1, rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris .

 Accès métro : Solférino, Odéon / RER C : Musée d'Orsay / Bus : 68, 69, 24.

 Horaires : Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 18h, le jeudi jusqu'à 21h45 .

 Tarification : droit d'entrée au musée : plein tarif : 8 € ; tarif réduit : 5,5 €. Moins de 18 ans, adhérents : gratuit

 Catalogue d'exposition : Oublier Rodin ? La sculpture à Paris, 1905-1914, éditions Hazan.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris

Vos annonces
Mots clés