Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
La passion à l'oeuvre, Rodin et Freud collectionneurs - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

La passion à l'oeuvre, Rodin et Freud collectionneurs

Paris, Musée Rodin (du 15 octobre 2008 au 22 février 2009)

Publié le mardi 20 janvier 2009



L'exposition présente une sélection d'une centaine d'antiques choisis dans chacune des deux collections. Il s'agit de définir, chez l'un comme chez l'autre, l'enjeu et le sens de la collection et de découvrir les liens entre ces objets et les théories de Freud ou l'art de Rodin.


ÉrosMyrina, époque hellénistique, 323-30 av. J.-C. Terre cuite © The Freud Museum London 3898
Éros
Freud privilégiait surtout l'iconographie des antiques, alors que Rodin cherchait à collectionner des formes. Ainsi Freud admirait l'archéologue découvreur, en la figure de Schliemann, qui mit au jour les vestiges de Troie, tandis que Rodin aimait l'artiste antique, vouant par exemple une grande admiration à Phidias.

La première partie de l'exposition présente le passé redécouvert et métamorphosé par le passage du temps, tandis que la seconde section montre ce passé-présent recomposé par le sculpteur et le psychanalyste.

Par l'expérience de l'oeuvre en cours, tous deux relisent et donnent sens au passé exhumé. Dans l'ombre de leur collection, l'exposition évoque le lieu de travail des deux hommes. Il s'agit d'éclairer et de découvrir l'oeuvre de chacun par le filtre de l'antique et de la collection.

Le visiteur est également invité à découvrir les lieux antiques qui ont fasciné les deux hommes, à travers leur bibliothèque et leurs voyages rêvés ou vécus. Freud le scientifique fut un bibliophile averti. Il possédait plus d'une centaine d'ouvrages sur l'archéologie et passait de nombreuses heures dans son bureau à contempler les gravures, déchiffrer les hiéroglyphes ou préparer, devant le plan de la Rome antique par exemple, ses futurs voyages « vers le sud ». Freud compare ces images à la géographie de l'inconscient, sa « carte de la psyché ».

SphinxItalie méridionale, fin Ve ou début IVe siècle av. J.-C. Terre cuite © The Freud Museum London 4387
Sphinx
Rodin ne fut pas un grand amateur de livres d'archéologie mais il acheta ou reçut de ses amis quelques belles éditions d'art antique illustrées de gravures ou de photographies. La confrontation des sources du passé, et en particulier des images, fit partie intégrante de son travail. Les dessins d'après l'antique copiés dans sa jeunesse, ainsi que les photographies, étaient précieusement conservés, juxtaposés dans des albums, comme dans un musée imaginaire des arts comparés. Jusqu'à la fin de sa vie, le sculpteur recueillit dans de petits carnets de notes et de croquis toute une collection de gestes antiques.

La dernière section évoque la Vienne de Freud, qui fut aussi celle de Rodin - ce dernier y séjourna en 1902 et y exposa à plusieurs reprises - à travers les personnalités marquantes qui ont croisé les deux collectionneurs, ces figures de passeurs qui tissent les fils de la relation indirecte entre Freud et Rodin. L'exposition projette un nouvel éclairage sur ces grandes figures qui contribuèrent à la diffusion de l'oeuvre des deux hommes.

Informations pratiques :

 Musée Rodin : 79 rue de Varenne, 75007 Paris.

 Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 16h45.

 Accès : métro Varenne

 Entrée de l'exposition 6 €, tarif Jeunes 4 €, tarif Pro 5 €, tarif Famille 10 €, audioguide conçu pour la visite en famille

 Catalogue d'exposition : La passion à L'oeuvre, Rodin-Freud collectionneurs, édition Nicolas Chaudun


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris