La collection Chennevières, quatre siècles de dessins français

Paris, Musée du Louvre, aile Denon (8 mars - 7 juin 2007)

Publié le jeudi 12 avril 2007



Conservateur au musée du Louvre, éminent amateur d'art, Philippe de Chennevières constitua une collection de trois mille six cents dessins français couvrant la période allant de 1500 à 1860.


Jean-Honoré Fragonard (1732-1806)Ma chemise brûle ! Lavis brun sur tracé à la pierre noire. Paris, musée du Louvre, département des Arts graphiques, RF 4059 recto. (C) RMN/ J. G. Berizzi
Jean-Honoré Fragonard (1732-1806)
D'un intérêt essentiel pour la connaissance de l'histoire du dessin français, cette collection fut malheureusement dispersée à la mort de Chennevières, qui l'avait cependant décrite peu avant dans un texte de plus de trois cents pages.

Des recherches menées depuis plus de trente ans ont permis de retrouver un grand nombre de ces pièces. Parallèlement à la réédition, abondamment illustrée, du texte en question, une présentation d'une partie des dessins provenant de cette collection est organisée au musée du Louvre.

Une présentation de quarante-trois des quatre-vingts neuf dessins de la collection du Louvre provenant de la collection est proposée au musée du Louvre afin d'accompagner la publication. Certaines feuilles ont été acquises par le Louvre dès la vente Chennevières en 1900, ainsi une belle série de Charles Le Brun. D'autres sont entrées grâce aux donations d'Etienne Moreau-Nélaton, qui a offert au musée un très important carnet de Jacques-Louis David lié à la genèse des Sabines ou encore plusieurs belles feuilles d'Eugène Delacroix. Sont également montrées des pièces aussi célèbres que Ma chemise brûle !, l'un des plus beaux lavis de Fragonard, ou encore le Mars et Vénus de Nicolas Poussin.

Le musée du Louvre acquiert toujours des pièces provenant de la collection Chennevières. C'est ainsi que sont entrés récemment dans les collections nationales un Projet de décor pour la galerie du château de Wideville de Simon Vouet ou un grand carton d'Ambroise Dubois représentant des Jeux d'enfants. Une vingtaine de dessins appartenant à des collections privées parisiennes complètent cette présentation. Les visiteurs peuvent également découvrir un tableau de Géricault : Le Déluge, ayant appartenu à Chennevières qui l'échangea contre le carnet de David.

Musée du Louvre
Ouvert tous les jours de 9h à 18h, sauf le mardi et les jours fériés suivants : le 1er janvier, le 1er mai, le 8 mai et le 25 décembre 2007.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris